Gougères à la Boulette d'Avesnes

Publié le par Docteur Chocolatine

Elles sentent fort tes chaussettes, ma fille! Presque autant que le fromage que j'ai dans mon frigo. Tu sais, celui en forme de dôme, tout rouge. Ca s'appelle de la Boulette d'Avesnes. C'est fait avec des brisures de maroilles mélangé à des épices et de l'estragon. Sa couleur rouge est lié au paprika qui le recouvre. Même notre aumônier, lorsqu'il est venu dîner, l'a trouvé sacrément puissant!

Maman, ça fait des années qu'elle rêve de recommencer ces gougères là. Il faut dire qu'à l'époque, elle ne maîtrisait pas du tout la pâte à choux. Aujourd'hui, je trouve ça tellement simple que j'ai pu l'expérimenter sans beurre. C'est la Boulette d'Avesnes qui l'a remplacé. Malgré l'odeur assez extraordinaire à la confection, ces petites gougères se laissent déguster sans hésitation. Même la Mini chocolatine du haut de ses 3 ans n'a pas refusé. Pour Noël, je les ai réédités en version "maroilles" et là, c'est mon bébé de 15 mois qui a failli dévorer le plateau.

Alors si vous avez des invités courageux pour le 31 ou surtout amateurs de fromages, ces gougères sont pour vous!

 

Gougères à la Boulette d'Avesnes
Pour des mini-gougères
6.5 cl de lait
6.5 cl d'eau
70g de farine
70g de boulette d'avesnes
1 cc de sucre
50g d'oeuf environ (1 oeuf - mais je vous conseille de casser deux oeufs et d'ajuster en fonction du désséchement de votre pâte)
 
Portez à ébullition le lait et l'eau avec la boulette d'avesnes. Hors du feu, jeter toute la farine puis remettez sur feu moyen. Remuez bien jusqu'à ce que vous obteniez une boule qui se détache des parois
Au batteur K, mélangez la panade jusqu'à ce que la vapeur disparaisse. Ajoutez petit à petit l'oeuf battu voire un peu plus. La pâte doite être lisse, brillante et former une vague.
Pocher des petits tats à la poche à douille enfournez à 170°C durant 25 minutes
 
Pourquoi j'utilise moins d'oeufs que dans la recette habituelle des pâtes à choux?
Ici, un oeuf alors qu'avec ses proportions, je devrai en utiliser deux voire deux et  demi. En fait, la boulette d'avesnes apporte plus de liquide que le beurre. De ce fait, la panade avant d'ajouter l'oeuf est déjà un peu plus humide. Si vous ajoutez trop d'oeuf, la pâte à choux ne pourra plus se lever. Il faut donc ajuster "à l'oeil" la quantité d'oeuf. C'est là un des secrets de la pâte à chou. Suivez bien les conseils de la recette de base et vous devrez y arriver!

 

 

Les gougères aux maroilles du 25 décembre

Les gougères aux maroilles du 25 décembre

Commenter cet article

Liliane 28/12/2015 17:11

et tu trouves cela sur ton ile allez je me lance ici Mr dirait mais cela devrait être interdit

Docteur Chocolatine 03/01/2016 20:23

Oui, de la boulette et du maroilles!

quatrefilles 28/12/2015 10:39

Miam, j'en prendrais bien une maintenant.... Bisous

Docteur Chocolatine 03/01/2016 20:22

Sers toi! Avec plaisir!

Babeth De Lille 28/12/2015 09:47

Je suis surprise de voir qu'on trouve ces odorantes spécialités de ma région sous les tropiques! Merci pour le truc de mettre la boulette pour remplacer le beurre, c'est génial!

Docteur Chocolatine 03/01/2016 20:22

J'avoue que l'idée m'est venue parce que Philippe Conticini a beaucoup étudié la pâte à choux dans un de ses derniers livres. Beurre = matière grasse, fromage = matière grasse+liquide. Le tout, c'est donc d'adapter les autres ingrédients :-) Maintenant qu'on sait ça, on peut faire une pâte à choux à presque tout.