Un goût amer et le coeur lourd

Publié le par Docteur Chocolatine

Un goût amer et le coeur lourd

Hier soir, un peu par hasard sur les réseaux sociaux, j'apprends le massacre qui a eu lieu à Paris par des hommes fous, remplis de haine, se réclamant d'une religion dont je ne suis pas certaine qu'ils ont compris les principes.

 

Je prie pour les familles, pour les victimes, pour ceux et celles qui sont encore entre la vie et la mort, pour mes confrères qui sont dans les hôpitaux, pour ceux qui sont sur le terrain (policiers, militaires, pompiers, secouristes...), pour les parisiens.

C'est normal d'avoir peur, c'est normal de craindre pour sa vie...Notre liberté est à ce prix. Des heures sombres sont probablement à venir.

Plus que la peur, la colère résonne en moi et la volonté de nous unir face à ces monstres.

 

Courage à vous tous!

 

 

Un goût amer et le coeur lourd

Commenter cet article

L
C'est TERRIBLE.
La mort des innocents me révolte.
Je suis espagnole et je pleure pour toutes ces victimes et pour la douleur de leurs familles et amis.
Je prie, comme vous, pour tous ceux qui aident, qui sont là à soulager la souffrance.
Je crains qie ceci ne vienne que de commencer.
Nous avons tous peur.
Les fanatiques peuvent attaquer n'importe où, que ce soit en Europe ou dans le reste du monde.

Mes sincères condoléances à tous ceux qui souffrent.
Répondre
D
Merci La Belle! Bisous
A
Quand cela va-t-il prendre fin ? C'est l'horreur ! Comme je l'ai sur un autre blog, des gens qui sortaient de leur travail pour se détendre au BATACLAN, restaurant, etc.... et où la vie s'est arrêtée. Prions pour toutes les familles touchées. Même si on doit faire face, la peur existe ! On ne peut qu'espérer que le gouvernement trouvera des solutions devant ces attentats de plus en plus fréquents et qui peuvent se produire n'importe où ?
Répondre
V
Bon si ma douce, la France a peur !!! Surtout quand on habite Paris !! C'est fini "je suis Charlie" !
C'est la guerre !!
Je prie avec toi pour tous ceux qui souffrent en ce moment
Bises
Répondre
D
Merci Véronique! On craint mais il faut continuer à vivre...toujours...sinon ils auront gagné.