Tout ce qu'il faut avoir pour bien réussir sa bûche de Noël

Publié le par Docteur Chocolatine

Ce titre est un peu accrocheur, je l’avoue, mais c'est pour vous livrer ma liste impérative d'éléments de cuisine à avoir à portée de main pour avoir l’esprit serein lorsque je veux réaliser une bûche chez moi.


Patience, organisation, imagination et gourmandise pourraient être les quatre qualités de celui ou celle qui veut se lancer dans la bûche
Les bûches exigent toujours du temps pour tous les pâtissiers amateurs. Il faut également jouer au jeu de construction ainsi qu’à l’équilibre des saveurs. Une bûche demande donc beaucoup d'énergie d’autant qu’elle est, pour les becs sucrés, le clou du spectacle de repas de fêtes.


Il vous faudra de la place dans votre cuisine, un peu de concentration et du temps devant vous. Ne  réalisez pas votre bûche dans la précipitation : vous risqueriez de stresser inutilement et de louper une étape fondamentale. Certains me connaissent assez pour dire qu’il vaut mieux ne pas être dans ma cuisine lorsque j’ai raté quelque chose...surtout monsieur Chocolatine.



Tout d’abord, bûche pâtissière ou bûche montée vont vous demander un instrument de base :


-le robot pâtissier c’est quand même plus simple mais, bien sûr, les simples robots à la main peuvent aussi faire l’affaire

 

 


Et bien sûr, un fouet,  une maryse pour pâtisser, une bonne balance de cuisine un peu précise et plein de récipients grands ou petits pour peser vos ingrédients, réserver vos crèmes et réaliser vos préparations

Tout ce qu'il faut avoir pour bien réussir sa bûche de NoëlTout ce qu'il faut avoir pour bien réussir sa bûche de Noël
Tout ce qu'il faut avoir pour bien réussir sa bûche de NoëlTout ce qu'il faut avoir pour bien réussir sa bûche de Noël


Bûche roulée ou pâtissière

-    Une plaque spéciale biscuit roulé (style Flexipan), c’est le mieux : ses bords nous aident pour égaliser au mieux la préparation, elle est souple et donc facile à démouler. Du papier sulfurisé peut faire l’affaire, je vous rassure mais veillez à faire un beau rectangle

 


-    Un torchon humide (ou pour ma part, toujours du papier sulfurisé) pour poser son biscuit
-    Une spatule coudée pour bien étaler la préparation

 

 

  • Buche montée (la bûche façon entremet)

-    Un moule à bûche spécial. Vous en trouvez dans le commerce en inox ou en PVC. J’avoue avoir une grande préférence pour les moules souples de qualité. Le mien vient d’Isabelle qui l’a trouvé dans une enseigne belge (je crois) mais vous en trouverez aussi chez Flexipan

 

 


-    Un bon congélateur car vous devrez bloquer la bûche et les inserts au froid

 


-    Pour les inserts, je prends des moules à mini cakes de Flexipan mais vous pouvez improviser. L’important c’est d’avoir un insert plus petit en largeur que votre moule à bûche. Vous pouvez ensuite le couper s'il est trop long.


-    Une poche à douille éventuellement pour dresser les crèmes mais d’expérience, j’ai trouvé que l’étaler bien consciencieusement à la cuiller sur les bords puis à l’intérieur donne un bien meilleur résultat

 


-    Une grille pour glacer le gâteau (pensez à poser un plateau pour récupérer le glaçage. Isabelle en fait ensuite des panna cottas en le diluant dans du lait.

 

 

  • Pour la décoration :

Les bûches montées se prêtent bien à la décoration, d’autant que parfois, le glaçage a des imperfections qu’il faut cacher.
Pour le glaçage justement, un thermomètre pour vérifier sa température est utile. Si la température requise est de 35°C, c’est assez simple, il faut qu’il soit tiède au doigt. Toutefois, en pâtisserie, il vaut mieux être précis.

 


Un mixer plongeant pour enlever les bulles qui pourraient se former. Pour les « casser », il faut mixer au fond du glaçage de manière à les absorber.

 


J’ai acheté des fonds spéciaux pour un effet coussin comme ici mais bien sûr, c’est du gadget

 

 

Des sprays effet velours très pratique pour ceux qui ont peur de rater leur glaçage comme sur cette bûche graffiti


Des bonbons en chocolat comme des Maltesers qui rappelent les boules de Noël, des coques de macarons, des décors en pâte à sucre, des copeaux de noix de coco, de chocolat, de la poudre de biscuits, des rochers, des truffes, des chips de fruits, des pralines…l’imagination est sans limite. Le mieux est de rester dans le thème de la bûche et de choisir un décor qui rappelera l’intérieur.

 


Pour les perfectionnistes, on pourra souffler délicatement un peu de poudre d’or dessus comme pour la bûche citron meringué

 


Il y a aussi les feuilles d’or mais c’est très cher et très fragile


Les plaques en chocolat (achetés dans le commerce ou maison), ne sont pas mal non plus. Je n’ose vous dire de vous lancer dans le tempérage du chocolat ayant eu moi-même quelques déboires avec.
Certains aiment cacher le bout de la bûche, d’autres préfèrent le dévoiler afin que l’on voit les différentes couches, c’est à vous de voir.
 

Tout ce qu'il faut avoir pour bien réussir sa bûche de Noël

Commenter cet article

Coco Symphonie 20/12/2015 22:16

En voilà un article bien pratique pour les quiches dans mon genre qui sont incapables de faire une buche présentable !!

Docteur Chocolatine 23/12/2015 00:05

:-) Tu vas voir, tu vas vite t'arranger. Je vois déjà beaucoup de progrès dans tes recettes de ton blog.

Liliane 18/12/2015 12:34

Je possède tout pour faire je viens d'acheter un moule gouttière inox pour le moment nous ne sommes pas trop amis j'espère que cela viendra hum hum je ne suis pas toujours patiente je te ferai un mail avec les deux loulous bonne buche

Docteur Chocolatine 18/12/2015 13:33

Oui, je serai heureuse d'avoir de tes nouvelles. Allez courage!