L'oubli

Publié le par Docteur Chocolatine

L'oubli
Ma petite fille,
Il y a quelque temps déjà que je ne sais plus très bien où sont mes affaires
Je fatigue vite, tu sais?
Je n'ai plus envie de sortir. En même temps, dehors, ça me fait peur. Je ne reconnais plus très bien les rues, j'ai du mal à marcher. Parfois, je me demande comment je vais retrouver mon chemin.
Il m'arrive même parfois de ne plus savoir qui je suis, où je suis...
 
Ma petite fille,
Tu viens me voir de temps en temps. Tu as ta vie, tes soucis, tes enfants qui grandissent, tes petits bébés que je t'ai vu porter, désirer, câliner et me présenter avec fierté.
Tu viens me voir avec eux, je suis heureux et je pars un peu.
Je ne sais plus trop leurs prénoms, toutes des filles. Ce n'est pas grave, tu sais. Je les aime quand même. Leur sourire et leur voix me font chaud au coeur.
 
Ma petite fille
Je ne sais plus très bien où je suis. Je me perds dans ma propre maison. Je me lève la nuit alors que ce n'est pas l'heure, je me couche le jour.
Je fatigue vite, tu sais?
Je ne parle plus beaucoup. Ta grand-mère dit que je l'embête, que je suis un poids pour elle. Ca me fait pleurer parfois!
Tu le sais et tu es bien loin. Tu as ta vie aussi.
 
Ma petite fille,
Je suis entourée de personnes que je ne connais pas dans une grande maison que je ne connais pas. Certaines sont gentilles avec moi et m'appellent "monsieur", d'autres m'enlèvent ma canne et sont méchants.
Très rapidement, j'ai oublié comment marcher. Ce n'est pas grave. Après tout, il y a les fauteuils roulants.
De toute façon, je les embêtais à savoir marcher: je partais tout seul là où ils ne voulaient pas. Ca les arrange, le fauteuil roulant.
 
Ma petite fille,
Je ne lis plus le journal, je n'ai plus mes lunettes et je n'ai pas envie de les chercher.
Je fatigue vite, tu sais?
Je pars dans un autre monde où il y a mon papa et ma maman. Nous vivons dans notre ancienne maison. Ils sont venus me chercher hier à l'école.
Et puis après, j'ai travaillé.
Je ne sais plus très bien où j'en suis, en quelle année nous sommes. J'ai l'impression d'être vieux
 
Ma petite fille,
Je n'entends plus le son de ta voix. Je n'ai pas ce truc qui permet de t'appeler dans ma chambre. Il paraît que le fil peut être dangereux pour nous. De toute façon, je ne sais plus m'en servir.
Il y a des dessins d'enfants dans ma chambre, je ne sais pas d'où ils viennent. Et aussi des photos, je ne les reconnais pas bien. Je me dis que je devrais...
Je crois que tu es partie très loin pour ton travail.
 
Ma petite fille,
Je ne me souviens plus très bien de ma vie, ni des moments heureux, ni des moments malheureux. Je vis au jour le jour. Il paraît que c'est mieux comme ça.
Ta grand-mère vient me voir mais c'est compliqué. Elle ne peut plus conduire sa voiture.
Je crois que je pars mais, tu sais, c'est dans l'ordre des choses, non?
 
Ma petite fille,
Quelque part, si je perds mes souvenirs, c'est comme si je partais un peu déjà. Tu les garderas pour moi dans ta mémoire?
Bien sûr, il te manquera ceux où tu étais tout bébé lorsque que je tenais ta petite main toute mignonne avec mon gros doigt comme je l'ai fait ensuite avec tes filles. Ceux-là, ils sont à moi seul. Je te les ai racontés.
Mais tu te souviendras de tous nos bons moments, tu te souviendras de ma présence aimante, de tout ce que je t'ai apporté...
Veille sur ceux qui restent, aime les comme je t'ai aimé et comme je t'aimerai toujours.
 
Je fatigue vite, tu sais?
 

 

 

Commenter cet article

N
Bonsoir,

je viens de faire connaissance avec votre blog
je viens de lire ces articles sur vitre grand mère et votre Papinou,je n'ai plus pleuré depuis des années ,et là vous m'avez fait pleurer,merci ,ça m'a profondément touchée
cordialement
Répondre
B
Répondre
M
Touchant, très touchant. Les larmes coulent.
Répondre
D
Merci Marie! Bisous
A
Je n'ai pas réussi à retenir mes larmes, courage à vous.
C'est émouvant et si triste.
Bises
Répondre
D
Merci beaucoup!
T
Très émouvant.
Courage, chère Diane.

Bisous.

Lola.
Répondre
D
Merci Lola
M
Dur de lire ça. Tellement vrai. Je t'embrasse Diane.
Répondre
M
Bisous aussi. La vie n'est pas un long fleuve tranquille...
D
Oui, on est tant à être passés par là. Je pense à toi, tu sais ce que c'est :(
Gros bisous
L
Courage Diane ..... c'est terrible de les voir ainsi .... je le vis avec Maman depuis 3 ans .....
je t'embrasse très fort !
Répondre
D
Merci Christiane! Courage à toi surtout! Je suis loin de tout malheureusement.
J
Émouvant, j'avais les yeux plein d'eau en lisant ce récit ma Diane. Je n'aii pas eu de grand papa ni de grand maman. De bisous
Répondre
D
Merci Jackie. C'est le coeur qui parle dans ce texte, un coeur gros qui avait besoin de se dévoiler un peu. Gros bisous
A
Je n'ai pas pu commenter l'article précédent, tant j'ai pleuré...
Et là aussi, mes larmes coulent; je revois les 15 dernières années de Maman, partie le 14 juillet 2015.
Très dur , mais on garde les meilleurs moments vécus avec elle.
Bon dimanche.
Répondre
D
Merci Anne-Marie! Vous avez été très courageuse. Elle veille sur vous maintenant. Je vous embrasse
B
C'est très beau, émouvant aussi.Cela me rappelle un peu ma grand-mère mais je l'ai si peu connue, je n'avais que 10 ans lorsqu'elle est partie.
Je t'embrasse bien fort
Répondre
D
Merci Annie! On vit comme on peut tout cela en se disant que c'est la Vie et que c'est ainsi. Je t'embrasse fort
I
Pour avoir vu moi aussi des gens très proches tellement diminués par rapport à "leur vie d'avant", pour voir encore mon papa doucement décliner tout en étant lui aussi conscient de ce déclin, ce texte me donne les larmes aux yeux, et je me dis que la vie passe trop vite, mais que nous nous en rendons compte parfois presqu'un peu trop tard. Bises
Répondre
D
Oui, je crois qu'il faut profiter du temps de chaque chose sans chercher à avancer "plus vite que la musique". Merci Isabelle pour tout ce que tu fais, profites bien de ton papa tant qu'il peut. Gros bisous
Q
C'est une ode à la vie qui passe avec tout ses moments heureux et malheureux, mais nous ne garderons en mémoire que les moments qui ont apporté joie, sourires et rires. Courage Diane, la vie passe.
Bisous
Répondre
D
Oui, la mémoire ne doit ne garder que le meilleur. Enfin, je l'espère...car nous avons tous des fardeaux à porter. Pour certains, ils sont inconsolables.
M
Petite fille, la vie passe vite . Elle peut être douce et cruelle mais il y a eu de si beaux moments .Ah si on savait tout !!! Mireille.
Répondre
D
On ne saura jamais, Mireille. On avance et on espère que tout se passera pour le mieux. Je t'embrasse
L
C est magnifique. On ne peut pas rester insensible. Cette maladie gomme tout ce que la personne etait, est. C est tres dur pour elle et sa famille.
Répondre
D
Oui Lili. Bonne soirée
M
Les larmes sont là, prêtes à couler... Que de souvenirs douloureux tu fais ressurgir!
Répondre
D
Pardon Michèle de cette émotion douloureuse pour toi! Courage! Les larmes peuvent parfois aider à la consolation.
B
C'est très beau. Merci pour toutes celles et ceux qui ont vécu ces moments si douloureux ...
Répondre
D
Merci Brigitte! On en vivra encore, probablement...:( bises
M
SI BEAU......SI TRISTE......C'EST LA MALADIE....LA VIE .....MERCI MERCI POUR CE PARTAGE
Répondre
D
Merci à vous aussi!