Lettre à Madame le Ministre de l'Education Nationale

Publié le par Docteur Chocolatine

Lettre à Madame le Ministre de l'Education Nationale
(ou la Ministre parce que, maintenant, il semblerait que la personne en fonction choisit elle-même le genre de l’article qui précède sa dénomination)
 
C’est dimanche soir, un jour de repos paraît-il et pour vous aussi certainement. Je m’étais promis d’arrêter de pousser des gueulantes, je m’étais promis de fermer ma boîte à camembert mais, comme disait un poète qu’on enseigne plus chez vous, on ne dit jamais « Fontaine je ne boirai jamais de ton eau » (ou « cochon qui s’en dédit », quoi !)
Comme j’aimerais que mes enfants puissent lire cet article dans quelques années, je vais essayer de ne pas employer de mots trop compliqués, pas de subjonctif, de formes alambiqués (et mince !) – difficiles à comprendre et caetera.
 
Quand j’étais toute jeune maman, on m’avait prédit déjà « ouh la la, le niveau dans les écoles, tu vas voir ! ». Dans ma tête, je me suis dit « Mouais, vous disiez ça il y a 20 ans lorsque j’étais à l’école. Ca doit être du pipeau ». Dans le doute, j’ai quand même mis ma fille dans le privé.
Oui, madame, je suis une mauvaise citoyenne. Je fais confiance mais pas trop quand même !
Ca s’est à peu près bien passé. Mais je suis une mauvaise citoyenne.
 
Eh oui, j’ai osé émettre des doutes sur la méthode globale! Grâce à mes parents, c’est la méthode syllabique qui m’a permis d’acquérir (pardon – accéder à) la lecture. Du coup, j’ai pris mon courage d’une main, la méthode Boscher de l’autre, ma fille ainée de 4 ans sur les genoux. Six mois plus tard, elle savait lire. Deux ans plus tard (après s’être faite royalement ch…-oups !) en grande section, elle sautait une classe grâce à une maîtresse intelligente (parce que, madame la ministre, heureusement, les professeurs des écoles sont souvent plus formés et responsables que ne veulent laisser croire les programmes).
 
Ensuite, j’ai un peu râlé : selon les maîtresses, on n’apprenait pas les tables de multiplications par cœur. Vous direz ça, madame la ministre, à mes professeurs d’anatomie quand je devais me taper tous les muscles, les os et les trous du crâne en études de médecine. Vous direz ça aux cuisiniers qui connaissent toutes les recettes de base de la cuisine par cœur entre la crème anglaise et la sauce gribiche, vous direz ça aussi à mes amis qui sont passés par des études de Droit qui se sont ingurgités le Code Civil, le Code Pénal et tous les autres.
 
Donc, je suis une mauvaise citoyenne : ma fille a appris par cœur ses tables de multiplication comme sa mère qui les récitait, il y a 25 ans, devant son arrière-grand-père (paix à son âme !)
 
CE2 passe, CM1 aussi…Petit calme avant la tempête, je n’ai presque plus rien dit avant samedi dernier. Même si j’étais encore une fois interloquée surprise que  les poésies que mon aînée apprend en CM1 soient les mêmes que la deuxième en grande Section. Surtout ne pas se poser de questions, surtout pas, sinon on prend des pilules roses à longueur de journée !
 
Mais là, c’était avant ce samedi matin. Samedi matin donc, j’étais tranquillement installée à la table familiale en train de réviser/travailler (oui, même à mon âge, j’apprends encore, madame la Ministre) car, comme beaucoup de mes confrères, nous sommes des éternels étudiants : il paraît que ça s’appelle la FMC (Formation Médicale Continue) et que nous avons bien de la chance.
Bref, j’étais en train de travailler tout en surveillant d’un œil les devoirs de ma fille. Elle me demande de les corriger et là, ô rage, ô désespoir, je constate qu’en CM2, à la date du 15 octobre, les élèves doivent savoir faire des additions à trous et conjuguer le verbe « faire » au présent. Oui, seulement ça! Pour rappel, l’addition est au programme de CE1 tout comme le présent. Donc, on révise, madame la Ministre! On passe son temps à réviser le CE1 encore trois ans plus tard ! On touche le fond et on nivelle par le bas pour que tout le monde ait la moyenne!
 
Alors, madame la ministre, je suis une très mauvaise citoyenne : j’ai concocté à ma fille des multiplications bien senties à trois chiffres (avec des 6, 7 et  8 – les pires tables de multiplications) et des divisions, renforcée dans ma conviction par sa remarque « maman, je crois que je ne sais plus les faire ! ». Je lui ai même appris la règle par 9 pour vérifier les multiplications, c’est un vieux truc mais ça marche toujours. J’ai continué dans ma révolte en lui faisant conjuguer « faire » au passé composé et futur, lui faisant découvrir en plus la joie du passé  simple avec « faire » (je fis, tu fis, il fit, nous fîmes...) mais aussi « être » (je fus,tu fus, il fut...).
Bref, madame la ministre, je fus dépitée, elle entendit mes cris sourds et ma rage folle, elle remarqua que ce n’était pas si difficile d’apprendre et elle s’en vint toute joyeuse clamer haut et fort qu’elle avait appris le passé simple avec sa maman (tout comme la lecture soit dit en passant).
 
Madame la Ministre, la mauvaise citoyenne que je suis ne vous demandera pas de me rémunérer pour les heures supplémentaires d’enseignement  dispensées à la maison. Il paraît que, chez vous, on éduque puisque votre ministère se nomme « Education Nationale ». Pour ma part, l’éducation s’est toujours faite à la maison (bonjour/merci/s’il vous plait/ tiens-toi bien à table/ sois gentil) et l’enseignement à l’école. Mais, après ce qui s’est passé samedi matin, je me demande vraiment ce qu’il reste à l’école. Qu’est ce qu’y apprend ma fille, vraiment ???
 
Je n’ai même pas testé le public parce que je suis une mauvaise citoyenne. J’ai mis ma deuxième et ma troisième dans le hors contrat parce que je suis une mauvaise citoyenne.
Pour une somme relativement modique comparé au privé de l’ainée, elles y apprennent mandarin, espagnol et anglais, sont à l’aise dans l’écriture et la lecture, la poésie et le chant. Elles s’y épanouissent et je n’entends ni brimades, ni remarques de la part des professeurs comme c’est le cas pour notre ainée.
 
Votre consœur continue de créer une médecine à deux vitesses. De votre côté, vous formez également une école à deux vitesses!
Nous ne savons plus lire Rabelais et Balzac nous ennuie. Mozart est un opéra rock et Google notre meilleur ami pour accéder à la connaissance. Bientôt, mes patients iront sur Doctissimo pour me décrire leurs symptômes et mes futurs confrères, dans 20 ans, écriront leurs ordonnances en langage simili-SMS.
 
Je suis une mauvaise citoyenne, madame la ministre, alors j’ai décidé de ne pas me taire. Je sais que vous faîtes au mieux (enfin, j’ose le croire) alors, s’il vous plaît, arrêter le massacre de l’intelligence de nos enfants. Il faut leur faire confiance : ils sont doués et n’aspirent qu’à apprendre. Vous aurez peut-être moins de problèmes dans les écoles et les collèges si les enfants n’y viennent plus pour s’y confronter avec leurs congénères mais pour toucher du bout des doigts la sphère de la connaissance. Hommage à ma chère Boâte qui m’a permis d’être ce que je suis aujourd’hui.
 
En vous priant de  bien vouloir agréer mes sentiments les plus respectueux
 
Note: Pour la féminisation des titres, c'était quand même plus simple avant:
-Madame le ministre = la personne en titre
-Madame la ministre = épouse de monsieur le ministre.
De toute façon, maintenant, les gendarmes ont poussé le vice jusqu'à m'appeler "Commandante" car c'est dans leur usage. A mon froncement de sourcils, ils ont fini par dire "Docteur". Heureusement que j'ai des patients conciliants quand même!

 

Commenter cet article

Les Délices de Sandstyle 30/10/2016 14:10

Bravo !!!
Mon fils ( mon cadet ) viens de passer en 6 ÈME et je lui ai fais apprendre les tables de multiplications par cœur et dans tous les sens lol .Comme à lepoque où mon instituteur avait fait un jeu d'élimination si on répondait pas correctement .Cela nous avez motivé sous forme de jeu . De nos jours on dit lire la leçon ...heu non moi je dis " apprendre la leçon " à mon fils !!!! c'est comme les dictées quel dommage qu'elles ne soient plus à l'ordre du jour comme à lepoque car c'était extrêment utile ! ( en cm2 mon fils a eu une remplaçante durant 3 mois et elle leur faisait une micro dictée tous les jours et une grande dictée chaque vendredi : les progrès des enfants ont vite vu le jour ! La maîtresse officielle est revenue est n'a pas suivie :( chute officielle de la classe côté orthographe après pfffffff)

Docteur Chocolatine 01/11/2016 00:39

Oui, c'est bien dommage. Il semble d'ailleurs que, dès qu'une instit vient à reprendre les méthodes "traditionnelles", on la remette dans le droit chemin si je puis dire. Surtout ne pas les rendre meilleurs...surtout pas...:(

Isabelle 19/10/2016 21:27

Ton article me rassure un peu. Des fois, je me demande si c'est moi qui suis trop exigeante, et je m'entends toujours leur dire que moi à leur âge, on m'en demandait plus, et ce n'était pas plus mal

Docteur Chocolatine 23/10/2016 14:52

Non, je ne crois pas que tu es trop exigeante. On doit leur transmettre l'envie d'aller plus haut, d'apprendre. Je sais que certains diraient que c'est déstabilisant, que ça ne permet aux enfants d'acquérir de l'assurance mais je ne suis pas d'accord. Il faut leur apprendre qu'on a jamais tout appris et que le savoir est immense. L'appétit et la joie d'apprendre est une des bases du bonheur et de la vie en société.
Gros bisous

Danièle 18/10/2016 09:31

Je suis tout à fait d'accord avec vous....Quel gâchis !

Docteur Chocolatine 18/10/2016 12:36

Malheureusement, que va t-on faire de cette génération gâchée? :(

ma bertheee 17/10/2016 21:12

J'aurai pu écrire cet article ! le style en moins....je partage votre agacement...ma fille est en CM2, je suis dépitée, nous avons révisé le présent du verbe manger samedi matin...voilà voilà....pauvre France....

Docteur Chocolatine 18/10/2016 12:37

Merci Laurence! Oui, tous les parents s'arrachent les cheveux. Ceux qui peuvent transmettent au mieux mais je suis écoeurée.

Bon Ap chez Mamounette 17/10/2016 17:36

J'ai vraiment aimé cette lettre ouverte et j'espère que Madame le Ministre la lira d'une part, mais surtout l'écoutera, si jamais elle sait écouter. Ca dure depuis des années ces cours qui ne servent à rien, à croire que l'on ne veut pas former les gens convenablement. Beaucoup, et j'en suis outrée, ne savent pas écrire ou lire même et les fautes d'orthographe pour un diiplômé j'en passe... J'ai mis ma fille en école privée et je ne regrette pas l'argent que ça m'a coûté, au moins elle est sur de bons rails et a un super métier. Malheureusement, tout le monde ne peut pas se le permettre. Je crains pour mes petits-enfants, pour le moment petits, mais la conjoncture actuelle se limite à de la bêtise humaine et elle grandit, ah oui dans ce sens là ça y va, mais pour ce qui est d'apprendre à lire et à compter dès le plus jeune âge faut repasser les étapes. Il faudrait tout changer. Rien ne vaut les méthodes anciennes, au moins on savait écrire et parler et surtout l'éducation civique qui était très importante et nous apprenait le respect d'autrui.
Merci pour ce beau billet franc qui j'espère apportera de l'espoir dans les années futures. Bonne soirée

Docteur Chocolatine 18/10/2016 12:39

Je suis très pessimiste sur le fait que madame le ministre lise mon coup de g.... Nous allons avoir (si ce n'est pas déjà le cas), une génération d'incultes (pas bêtes mais incultes) faciles à manipuler et incapables de réfléchir par eux-même, imperméables à l'apprentissage et à la soif de connaissance.
Oui le respect d'autrui maintenant s'appelle de la tolérance. Je déteste ce mot car il est négatif dans mon esprit. Bon courage à vous. Soyons rebelles!

FLaure 17/10/2016 11:48

Cette lettre a été adressée au ministère ? Cela vaudrait le coup pour connaître la réaction. Félicitations.

Docteur Chocolatine 18/10/2016 12:41

Mise sur Twitter mais je doute que notre ministre ait le temps de la lire et encore moins d'y répondre. Je ne suis pas assez influente pour faire réagir qui que ce soit, je pense

Mireille 17/10/2016 11:18

en tant qu'ancienne enseignante tout à fait d'accord avec vous !!
félicitations pour oser dire ce que bien des parents ( et enseignants ! ) pensent !
amicalement

Docteur Chocolatine 18/10/2016 12:41

Merci Mireille! Je crois qu'il faut sans cesse clamer haut et fort notre mécontentement. L'enseignement est fait à base de répétitions, dit-on. Ne nous désespérons pas et résistons!

hallet 17/10/2016 10:58

Bravo Madame pour votre formidable coup de gueule, et vos "chocolatines" ont beaucoup de chance d'avoir une Maman comme vous !
Marie-Anne.

Docteur Chocolatine 18/10/2016 12:43

Merci beaucoup Marie-Anne! Elles ont de la chance mais combien ont cette chance? Je ne suis pas prof, je suis juste maman...et mon boulot devient de plus en plus intense. Ne nous étonnons pas que certains partent de l'Education Nationale pour aller ailleurs mais cela a un coût. Il n'y a plus d'égalité des chances.

Mireille Berthet 17/10/2016 09:37

Bravo Diane, .Mireille.

Docteur Chocolatine 18/10/2016 12:43

Merci de tes encouragements!

pupuce7310 17/10/2016 09:11

Très bon coup de gueule et en effet on apprend plus pas cœur aujourd’hui m'avait dit l'institutrice de ma fille il suffit de comprendre oui bien entendu sur le coup c'est compris mais après que reste t-il??? le néant rien!

Docteur Chocolatine 18/10/2016 12:44

C'est le problème. Une poésie s'apprend par cœur, des listes aussi....il en faut et dans tous les domaines, cela fait partie de la Vie. Bisous

Nathalie 16/10/2016 23:06

Comme d'habitude ma chère Diane, c'est un régal de te lire et ce n'est que la vérité !! je suis persuadée que le CAP sténo dactylo de maman qui a 72 ans est largement équivalent à un Bac secrétariat de nos jours .. et j'ai constaté le fossé entre mon ainée et ma dernière ... il ne faut plus parler de fautes mais d'erreurs .. et les règles grammaticales, mes enfants plutôt mes jeunes adultes sont encore stupéfait lorsque par coeur je leur raconte les conjonctions de coordination ( c'est quoi ces bêtes là) et toutes ces connaissances qui me permettent de rédiger un courrier sans avoir recours au correcteur d'orthographe ..

Docteur Chocolatine 18/10/2016 12:45

Le correcteur corrige mes fautes de frappe en général mais c'est tout. Oui, je suis persuadée que le niveau a baissé. Les jeunes n'apprennent plus, ne vont plus chercher le savoir, il vient à eux sous forme d'articles idiots ou de vidéos. Purée, j'ai l'impression d'avoir vieilli d'un coup quand je parle comme ça :-)

Liliane 16/10/2016 22:29

Tout se degradee et Mme le mMnistre veut rendre l'école obligatoire de 3 à 18 ans ,lorsque je l'ai entendu jai pense a du gardiennage car les jeunes enseignants disent nous devons eduquer oups je pensais instruire

Docteur Chocolatine 18/10/2016 12:47

Oui, l'Ecole va devenir un vaste jardin pour enfants attardés et on continuera de même à la fac. Ne les laissons pas réfléchir sinon ils voteront pour des personnes qui en valent le coup...Sans commentaire!

The Fassia 16/10/2016 22:27

Alors là, BRAVO!!!
Je suis complètement d'accord en tout ce que vous dites.
L'Enseignement s' écrit maintenant en minuscules.
Je ressents une très grande tristesse lorsque je vois autour de moi qu'il n' y a plus aucun intérêt pour enseigner et encore moins pour apprendre... les "gouvernements" ne se rendent-ils pas compte qu' un bon système d'enseignement est la base d' une société cultivée et bien préparée pour affronter le futur sans trop de dégâts?
Hélas...

Heureusement qu' il y a encore des parents qui, comme vous le faites avec vos jolies Chocolatines, sont là pour superviser les devoirs et aider à boucher les trous de l'enseignement -ça y est, cette fois, carrément, j' emploie une minuscule-.


Je vous embrasse bien fort,

Lola

Docteur Chocolatine 18/10/2016 12:48

Merci Lola. J'ose dire que, malheureusement, les parents ne se sentent pas tous aussi concernés. L'Education Nationale ressemble à un mammouth comme le disait un ancien ministre, une institution qu'on doit brosser dans le sens du poil sans générer de difficultés ni pour les profs ni pour les élèves. C'est désespérant.

mamina 16/10/2016 22:17

Bravo pour ton coup de gueule, Diane.

Docteur Chocolatine 18/10/2016 12:49

Bisous à toi aussi. Tu sais combien on a des points communs là-dessus. Je t'embrasse fort fort

Docteur Chocolatine 18/10/2016 12:43

Merci!

GERARDIN 17/10/2016 09:54

***Bravo... Bravo.... Bravo et... Merci!
Une enseignante à la retraite depuis 24 ....