Zéro alcool, zéro tabac !

Publié le par Dr Chocolatine

Voici la suite d'un billet doux que nous avions annoncé fin juin. Mais là, le ton est malheureusement plus ferme et plus médical.

Premier point : l'alcool !

Nombre d'idées reçues - et l'exemple de nos anciens ! - sont à combattre. Malgré l'interdiction formelle des médecins, 52,2 % des femmes reconnaissent avoir bu au moins un verre durant la grossesse. La majorité pensent que seule une consommation régulière ou excessive serait nocive pour l'enfant à naître (publiée en 2008 dans la revue Alcoholism Clinical and Experimental Research).

Mais :

  • Un verre de vin consommé par une femme enceinte entraine autant d'alcool dans le sang de son bébé que dans le sien, mais en proportion davantage compte-tenu du poids du fœtus et du fait que le foie et le rein du fœtus ne sont pas capables d'éliminer l'alcool : c'est à dire 10 fois plus !!!!
  • Plus la consommation d'alcool se produit au début de la grossesse, plus les risques pour le fœtus sont importants. Mais le risque existe à tous les mois de grossesse.
     
  • Les effets de l'alcool sur le fœtus sont notamment néfastes sur le système nerveux central du fœtus ( mémoire, concentration, système moteur et sensoriel !)
  • L'alcoolisation fœtale est la première cause non génétique de handicap mental chez l'enfant.

Enfin, calculons, mesdames et messieurs,
un verre de vin = 0,10 g/L d'alcool dans le sang de la mère X 10 = 1 gramme dans le sang de votre bébé.

Simple question : accepteriez vous que votre enfant ait un gramme d'alcool dans le sang, même une fois ado???????????
Ce n'est pas parce que nos mamans ont consommé de l'alccol durant leur grossesse et que leurs bébés ont été magnifiques qu'il faut en faire autant. Les cas particuliers n'ont aucune valeur par rapport aux études effectuées.

2ème point : le tabac !!!!

Combien de femmes n'arrivent pas à s'arrêter enceinte? C'est dur, on sait. Le tabac est un facteur de risque d'hypofertilité, de grossesse extra-utérine, de fausse-couche, de retard de croissance chez l'enfant, d'accouchement prématuré, de placenta praevia et d'hématome rétro-placentaire.
Je passe les risques de phlébite et d'embolie pulmonaire ( parfois mortelle !)

L'enfant dans le ventre de sa mère consomme de l'oxygène. Si celle-ci fume, il en manquera !!!

Pour aider, il existe des substituts nicotiniques, des patchs, des gommes à macher, des inhalateurs de nicotine, l'acupuncture, l'auriculothérapie, le soutien psychologique.
Oui, c'est dur. Alors autant commencer tout de suite et même avant la naissance.

    -Mamans, si vous voyez vos filles fumer, dites leur tout cela...
    -Futurs papas, arrêtez de fumer aussi au lieu de stigmatiser votre épouse.
   -Et évitez de fumer devant des femmes enceintes. Le tabagisme passif est nocif pour elles !


3ème point : raisonnons... 

Soyons logiques. Nombre de femmes enceintes ne veulent pas prendre de médicaments, même prescrits par leur médecin, même un simple gramme de paracétamol de peur d'intoxiquer leur bébé.
Pourquoi avoir peur d'un médicament que prescrit votre médecin et osez consommer encore de l'alcool ou fumer ???
Si vous avez un doute sur un médicament, consultez le site de référence des médecins prescripteurs,le comité de recherche des actions tératogènes
 
http://www.lecrat.org/sommaireFR.php3

Les aliments...

-Les fromages non pasteurisés sont à bannir ( ou alors vous les faites cuire !). On trouve dans le commerce beaucoup de fromages pasteurisés qui sont délicieux. Si si...
Consommer un fromage non pasteurisé induit un risque de listériose : une méchante bactérie qui peut provoquer de graves méningites.

-Les crudités et les fruits : à laver avec attention si vous n'êtes pas immunisée contre la toxoplasmose. Faites bien cuire la viande aussi si vous êtes dans ce cas ( ou alors congelez là 3 jours durant : la congélation tue le parasite ).

-Les crustacés : crus, ils sont interdits. Cuits vous pouvez. Idem pour les poissons fumés. Le risque est celui de l'hépatite A, mortelle pour un foetus.

Enfin, soyons logiques jusqu'au bout : si vous chipotez sur la date de péremption de vos yaourts parce que vous êtes enceinte, sur l'odeur de peinture du voisin, sur les sucres allégés, les aliments qu'a cuisinés votre belle-mère, etc etc...vous pouvez aussi bien vous interdire alcool, tabac et aliments à risques.
Ce qu'on sait, c'est que la mère tout comme le foetus ont leur sensibilité propre : vous ne saurez jamais si votre bébé est résistant à l'exposition de ces toxiques. Alors évitez les ! Vous êtes responsables de sa santé tout du moins sur ce plan ! Faites au mieux pour que jamais vous ne vous en vouliez après.

Petit graphique pour nous motiver : en noir, les périodes à risque très élevé , en haché, les périodes  à risque.
Remarquons que tout au long de la grossesse, le développement du système nerveux central, des yeux, des dents et des organes génitaux est touché par une consommation d'alccol.





9 mois sans alcool ni tabac, ce n'est pas la mer à boire !
Courage...les bébés valent bien ce petit effort.


 

Commenter cet article

Claire 02/09/2009 23:23

GGGHHHRRR ça fait froid dans le dos....
et après toutes ces belles infos, faire attention Mesdames les futures mamans de ne pas rester cioncées sous le microscope électronique !Allez Diane un peu de légèreté dans ce monde sur-médicalisé et tchin tchin ;-)
Conseil d'une belle-soeur : Referme tes bouquins de médecine et profite donc de ton ventre rond !

Diane 03/09/2009 12:40



En sachant que lorsqu'une future maman boit un verre, le foetus trinque dix fois plus, difficile de faire dans la souplesse !

Laissons donc le corps médical rester ferme sur ses recommandations basées sur des faits ( principe de l'Evidence Based Medecine ) et aux patient(e)s de prendre individuellement leurs
responsabilités. Chacun est libre mais il est bon de rappeler qu'un bébé à naitre est complètement dépendant des choix de sa mère.



Laure A 25/08/2009 20:50

Coucou Diane,
Bel article très informateur. Une question m'est venue à l'esprit: quels sont les effets de la cigarette lors de l'allaitement ?
Bises, Laure

Diane 04/09/2009 13:39



Petit article très bien fait...

http://www.infobebes.com/bebe/nutrition/lait-et-allaitement/allaitement-et-tabac

et il faut rajouter le tabagisme passif primaire ( fumer devant l'enfant ) et secondaire ( un fumeur qui "s"intoxique" dehors ramène des toxiques par sa respiration chez lui - la preuve par
l'odeur dont il est imprégné ).

D'autant que le post-partum ( après bébé donc la période de l'allaitement ) est une période à risque thromboemboliques ( caillots sanguins ++ veineux ) ... risque majoré par la cigarette.
Bises