Déclinaison autour du caramel

Publié le par Un macaron, une glace et deux chocolatines

Et voici enfin le fameux dessert du repas de Pâques. Mieux vaut tard que jamais, me direz vous ! La photo n'est pas très belle mais ne vous fiez pas aux apparences. Plongez la cuillère dans la mousse au caramel, dégustez l'onctuosité de la terrine aux pommes et la fraicheur de la glace ( pas faite maison, excusez moi ) et vous ne vous y tromperez pas. C'est un dessert exquis !

 

Pour 6 personnes :


DSCN7886


Pour la crème chantilly au caramel beurre salé : 

20 cL de crème liquide ENTIERE ( jamais allégée sinon c'est raté ! )
9 caramels au beurre salé ( ou 3 cuiilères à soupe de salidou, fameuse pate à tartiner au caramel breton )


Préparation : 10 minutes

Temps d'attente : 3 h au frigo minimum


Faites fondre les caramels dans la crème. Versez ensuite dans le siphon. Laissez refroidir. Vissez la tête, pschitter la capsule tête en bas. Secouez, dévissez et bouchez avec l'autre bouchon pour ne pas laisser s'échapper le gaz.
Conservez tête en bas au frigo et servez à la dernière minute sur l'assiette.

Petit conseil : juste avant de servir, faites un petit essai dans un bol pour ne pas décevoir vos convives. Si ça ne sort, vous pouvez remettre une cartouche de gaz ( mais pas plus de deux dans un siphon de 50 cL ! )

 

Terrine de pommes façon tatin ( plutôt pour 8 personnes ) :


2kg de pommes golden

50g de sucre

50 g de beurre

4 feuilles de gélatine

3 cuillères à soupe d'eau


Cuisson : 30 minutes + 5 minutes environ pour le caramel

Refroidissement : 12 h au frigo

 

Faites un caramel avec le sucre. Dès le brunissement du caramel, rajoutez le beurre.

Dans une casserole à coté, faites cuire doucement les pommes en morceaux. Versez le caramel au dessus et mélangez bien. Laissez cuire une bonne demi-heure.


Hors du feu et la compotée encore chaude, ajoutez les feuilles de gélatine et mélangez bien.


Dans une terrine tamisée de film plastique ( pour un démoulage plus aisé ), versez votre compote et laissez refroidir au moins 12 heures au frigo.

 

Le dressage :

Dans l'assiette, répartissez votre composition : un pschitt de siphon pour la crème chantilly, une belle tranche de terrine, une boule de glace au caramel beurre salé ( que je trouve fabuleuse chez François Théron, un des fournisseurs de mon magasin de surgelés favoris ).

Et puis tant que vous y êtes, vous pouvez agrémenter d'une sauce au caramel beurre salé ou d'un caramel liquide.

Je ne l'ai pas fait parce que nous avions déjà bien mangé et je ne voulai pas alourdir le dessert.

Commenter cet article

stef de fla 25/04/2010 11:59


Un dessert pour moi: je suis une fan intégriste du caramel.


Un macaron, une glace et deux chocolatines 25/04/2010 22:58



Je te rejoins dans le groupe de fans. Ca me fait penser qu'il faut vraiment que je trouve le livre de Trish Deseine "je veux du caramel"