J'ai dit "oui" !!!

Publié le par Un macaron, une glace et deux chocolatines

Il y a quelques jours encore, je me demandai encore si j'allais faire une formation médicale continue l'an prochain.

 

 

Cumuler un mari au loin, les filles, le travail, les astreintes de sauvetage en mer et ces cours de médecine un peu loin de la maison...

 

Mais les derniers évènements de ma pratique médicale m'ont conforté dans mon besoin intellectuel voire psychique de continuer encore et encore  à me former aux gestes de sauvetage en situation pré-hospitalière.

 

Alors : "Oui oui oui, je vais cumuler ces cours à mon quotidien ! "

   

Je sais que certains vont hausser le sourcil voire se dire "elle ne peut pas TOUT faire" mais il faut savoir que :

 

Oui, je n'ai pas un métier facile

Oui, mes filles sont en bas âge

Oui, j'ai un mari qui, 6 mois sur 12 l'an prochain, sera aux "abonnés absents" même par communications téléphoniques ou mails

Oui, j'aurai du linge et du courrier en retard,

Oui, mes filles mangeront souvent du surgelé,

Oui, j'ai une nounou qui va m'aider,

Oui, je serai un peu ou souvent fatiguée ,

Oui, je serai un médecin qui "la gnake" et écoute ses malades

 

Mais

 

Oui, mes enfants seront toujours polis  et bien élevés

Oui, elles ne seront pas "pourris gâtés"

Oui, elles s'endormiront tous les soirs dans la tendresse

Oui, je ne serai pas sous antidépresseurs

Oui, nous serons heureux dans l'amour du Seigneur et de notre prochain

 

"Car à tout homme qui a, il sera donné, et il sera dans l'abondance ; mais à celui qui n'a pas, on lui ôtera même ce qu'il a."

 

Mon métier n'est pas qu'un métier, il est une vocation, un devoir envers l'humanité.

Celui d'aimer, d'écouter, d'accompagner et de sauver.



On ne quitte pas ce métier du jour au lendemain, on ne peut s'enfermer chez soi et refuser les contraintes qu'il impose.

Parce que, oui, ce métier est dur.

Oui, il nous demande de sortir de nos limites.



Parce qu'il mérite non pas qu'on nous dise "Rentrez chez vous, fichez vous en de vos patients" mais tout simplement, en tant que militaire qui risque sa vie pour sauver des civils en plein milieu de la nuit, un "Merci".



Oui, parce que c'est un service et un devoir...

 

Alors oui, parce que je sais que je suis une mère aimante qui élève ses enfants dans l'Amour et la Foi, et une épouse fidèle à son Mariage, une amie qui porte dans son coeur beaucoup d'autres coeurs, oui, je ferai cette formation.

 

Elle ne m'empêchera en rien de continuer mes missions de mère et d'épouse que l'on m'a confié.

 

 

Publié dans La vie mili...

Commenter cet article

Fanny 03/06/2011 15:06


Tu as raison de faire ce que tu aimes et de te donner à fond, tu exerces l'un des plus beaux métiers du monde et l'essentiel est que tu sois épanouie, que ton mari te soutienne dans ta décision et
tes filles seront forcément heureuses si tu es heureuse toi même. L'essentiel est d'être lucide sur les difficultés et joies à venir et d'être bien entourée...
Bravo pour ce bel engagement!


Un macaron, une glace et deux chocolatines 04/06/2011 13:59



Merci Fanny. merci de ce gentil mot, merci de cet encouragement. Toi qui es maman, merci de ce soutien.


A bientôt, et bon courage pour ta grossesse. Prends soin de toi.



mamina 03/06/2011 08:10


la médecine est un sacerdoce et je te fais confiance pour l'exercer avec toute ta force en plus de tout le reste. Je t'embrasse et les jeunes filles aussi.


Un macaron, une glace et deux chocolatines 04/06/2011 13:58



Merci Mamina ... merci. Oui, cette vocation est un vrai sacerdoce. Qui demande de jongler et de sortir de ses limites. Des trésors d'écoute, de compréhension, la vitesse de décision, un emploi du
temps rêglé parfois à l'heure près mais finalement, quelle joie quand ma fille me pose des questions sur mon métier, répète après moi les phrases qu'elle entend, observe, réfléchit...


Non, je ne regrette rien. Je ne sais pas faire les macarons à la perfection, je ne sais pas coudre, je ne range pas beaucoup, mon courrier est souvent en retard mais mes filles sont heureuses,
polies et bien nourries ( grâce à toi et d'autres "copinautes" qui me dynamisent). Leur maman les admire et les caline ( en râlant parfois beaucoup ) et leur nounou leur donne une dose de
calins supplémentaires. Et j'espère surtout "sauver des vies" un jour...enfin du mieux que je peux.


Bon weekend. Sous le soleil de Soissons je crois pour toi. Tendres bises



françoise24 01/06/2011 23:51


Je savais déjà, que tu étais quelqu un de bien, mais ce comportement est digne d'une VRAIE MILITAIRE !!!
je te rassure..
J' ai bousculé des montagnes pour faire mon métier (il y a 46 ans de ça),
j'ai élevé (parfois seule) 3 enfants,
Mon mari a fini son service militaire (16 mois) en 1968, au moment des evenements !!! et nous avions 2 enfants!!
Lui était en garnison à PERIGUEUX et moi affecté au ministère de la défense à PARIS !!
Les nuits, Les permanences, les examens!!! malgré cela 22 ans de patience, de travail, d'apprentissage en tous genre !!
Je suis devenue CHEF DE SECTION ( 45 filles ) dans une unité réservée aux hommes !!
j'ai TOUT appris du VRAI métier de militaire sur le terrain, à 36 ans à AGEN, ( descente en rappel, combat, raid, camp à CAYLUS) le maniement des armes et les cours de sauvetage!!
Mais, il ne se passe pas un jour , depuis ma retraite, ou je ne pense pas à MA FAMILLE MILITAIRE !!
Malgré ça, mes enfants sont polis, bien éduqués, heureux parents et fiers de leur maman !!
Donc, sois fière de toi et fais ce que ton coeur et ta tête te dicte !!! on n'a QU'UNE VIE !!!il faut qu'elle soit bien remplie et qu'elle serve à quelque chose!!!
Mille bisous , je te soutiens même de loin et suis fière de toi !!!
big bisous


Un macaron, une glace et deux chocolatines 04/06/2011 13:50



Comment dire ... MERCI !!! un immense MERCI pour tous ces mots de réconforts. Ton exemple qui allie fidélité en son pays, en sa famille, en son mari...


Des moments durs mais on n'a qu'une vie. Merci...oui elle sera remplie je te le promets. Et en me retournant, quand viendra le jour ( pas triste ), je me dirai "j'ai tout donné, j'ai fait
fructifié les talents que Tu m'as donné"


Merci de me soutenir. Merci merci merci !



nathalie 01/06/2011 21:56


Bravo Diane pour cette décision, tout est si bien résumé qu'il n'y a rien à rajouter...
je t'embrasse
Nathalie


Un macaron, une glace et deux chocolatines 04/06/2011 13:50



merci Nathalie. Merci de ton soutien, merci de ton amitié tout au long de ces durs moments. Bises