Journée nationale du migrant et du réfugié

Publié le par Un macaron, une glace et deux chocolatines

Notre père, qui êtes au cieux

 

Le Seigneur est très grand, mais aime beaucoup les petits

 

Que votre nom soit sanctifié

 

Là où tous les pères auront emploi et sécurité

Où les enfants n'iront plus travailler

Où personne n'ira mourir de faim

Ni vivre abandonné dans la rue

Où il n'y aura plus de guerre et de violence

Où la fête, un jour, ne s'arrêtera pas

 

Que Votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel

 

Tous vivront de ce beau commandement de Jésus

"aimez vous les uns les autres comme Je vous aime!"

Et la Terre se changera en Ciel

 

Donnez nous aujourd'hui notre pain de ce jour

 

Et tous seront frêres

Car personne ne prendra plus le pain des autres

 

Pardonnez nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés

 

Chacun a ses faiblesses mais tout le monde pardonnera à l'autre

Personne ne voudra se venger !

 

Et ne nous soumettez pas à la tentation mais délivrez nous du mal

 

De ne penser qu'à moi

De vouloir être mieux que les autres

D'entrer dans le courant du commerce et de la télévision

D'avoir peur de lutter pour les droits de tous

De ne pas vouloir partager,

De ne pas savoir vivre entre frères,

Fils du même Père

 

Amen

 

 

                            Action Catholique Ouvrière Brésilienne (traduction)

Publié dans Vivre en chrétien

Commenter cet article

zeralda 16/01/2012 16:21

C'est gentil de penser aux autres, c'est tellement rare de nos jours. Puisse Dieu vous entendre et exaucer nos prières. Bises.

Un macaron, une glace et deux chocolatines 16/01/2012 21:59



Merci.



francoise24 16/01/2012 08:53

Puisse DIEU t'entendre!!!
bisous

Un macaron, une glace et deux chocolatines 16/01/2012 22:02



Oh oui ! Qu'un jour il n'y ait plus de guerre, plus de barbarie, plus de haine...Ce jour, la Terre sera le Ciel. On a le droit de l'espérer...