Joyeux et Saint Carême

Publié le par Un macaron, une glace et deux chocolatines

Aujourd'hui, c'est le lendemain de Mardi Gras mais c'est surtout le Mercredi des Cendres, jour d'entrée dans le Carême.

Si le Carême est un moment de "privation", il est surtout composé de 40 jours destinés à se recentrer sur l'essentiel : sur Dieu et son prochain.

 

Bien sûr, j'aurai moi aussi ma façon à moi de vivre le Carême...avec mes enfants et individuellement.

 

Hier, je vous parlai des "moules" et je veux vous en parler aujourd'hui car c'est quelque chose qui me tient à coeur. Les moules qui façonnent le pain...ceux là même aussi qui peuvent nous façonner et nous donner une forme en fonction de nos désirs ou de nos peurs. Rentrer ou sortir du moule, justement....

 

Nous ("lje veux dire par ce terme les catholiques pratiquants") avons souvent peur de témoigner de notre Foi.

Id est :

Témoigner devant des amis ou des relations qui, nous le savons, partagent la même conviction est quelque chose ! Mais ... Témoigner devant ceux que nous connaissons peu ?

Risquer un dialogue qui peut évoluer et s'enrichir dans l'opposition ?

Se confronter à la critique ou à certaines idées reçues?

S'ouvrir à ceux qui ne nous "fréquentent jamais" et leur montrer, par ce dialogue et cette écoute que nous sommes des êtres humains doués de raison et surtout de coeur ... ? ! ?  

 

Je vous choque ? Le Christ s'est fait homme. A nous de montrer notre humanité à notre prochain, croyant ou non. A nous de nous ouvrir à lui,  de l'aimer tel qu'il est et de lui dire de nous aimer tel que nous sommes, avec le Christ.

 

Pourquoi je vous dis ça ? Parce que beaucoup trop d'entre nous se calquent dans leur moule à eux, le moule du "comme il faut".

 "Je vais à la messe tous les dimanches", "je prie tous les jours", "je récite le benedicite", "je porte des médailles", "je m'habille de telle manière", "j'agis selon les rêgles de convenance" etc ...

Mais où est la liberté dans tout ça ? Où est le temps donné à la réflexion dans chaque situation ? Dans certaines choses, la limite entre "Servir le Christ" et "faire parce que c'est comme ça" est vite franchie.

 

Assez des faux-semblants, des attitudes et des actes qui ne sont pas en accord avec notre Foi.

 

Le Christ nous dit d'être honnêtes, soyez le à 200 %  tous les jours dans votre travail et en famille !

 

Le Christ nous dit d'aimer son prochain, allez voir votre voisin et parlez lui. Faites un sourire à quelqu'un dans la rue, tenez une porte, dites "s'il vous plait" à quelqu'un qui vous sert ( c'est du vécu )

 

Le Christ nous dit "les derniers seront les premiers". Sachez que tout homme ( même le plus idiot vous semble t-il ) a au fond de lui la Lumière du Seigneur. Même quelqu'un qui ne croit pas...

Derrière une aggression contre l'Eglise, il y a souvent une déception, une rancoeur, une blessure. Quelqu'un qui a cru...et qui a été blessé.

 

Pourquoi juger son prochain? Pourquoi se dire "je ne lui parle pas, je risque de devenir comme lui ( sic )". L'athéisme n'est pas contagieux, votre foi est-elle si faible ?

Ceux qui commettent des actes contraires aux Commandements n'ont parfois pas eu de chance dans leur vie. Nous ne sommes pas nés sous la même étoile, avec les mêmes cartes en main.

 

Donnez et vous vivrez ! Donnez et vous recevrez au centuple !

 

Libérez vous de ces carcans, de ces "ça se fait"/"ça se fait pas" ! Aimez, réfléchissez, choisissez !

 

Jean-Paul II a dit un jour "N'ayez pas peur". Pourquoi ? Parce que le Chemin du Christ est semé d'embûches, parce qu'il n'est pas simple et droit, que de multiples déviations existent et qu'elles sont même parfois nécessaires pour trouver le Christ. Qu'importe le chemin, ce qui compte, c'est l'arrivée !

 

Rester entre nous, fréquenter les mêmes écoles, les mêmes cercles d'amis, les mêmes quartiers, les mêmes centres d'intérêt n'est pas très constructif. En langage populaire, on appele ça "tourner en rond".

 

Découvrez ceux qui vous entourent, ceux que vous ne voyez jamais. La femme de ménage qui passe dans le couloir (vous apprendrez par exemple qu'elle a une petite fille, qu'elle n'a pas de famille ici), le brancardier secouriste ( qui a une formation très pointue de cuistot mais qui préfère se dévouer à son prochain même en restant "au bas de l'échelle" ), le soldat qui soutient sa maman qui a des problèmes d'addiction, l'autre qui n'arrive pas à construire sa vie...Tous ont un idéal, tous ont voulu quelque chose de bien dans leur vie.

 

Soyez là pour eux, montrez leur que vous ne leur tournez pas le dos, que vous les aimez tels qu'ils sont...et ils vous aimeront ! Soyez pour eux une lumière et laissez le Christ en vous les guider. Vous avez reçu l'Esprit Saint. C'est Lui qui dois vous guider, pas vos peurs, pas vos faux-semblants, pas le "qu'en dira t-on".

 

Que le temps de Carême soit pour nous une occasion d'aimer le plus possible notre prochain ( quel qu'il soit - même le plus petit d'entre nous ) comme nous même !

 

Et pourquoi, moi, toute petite, toute jeune médecin, je vous dis ça ? Ce n'est pas une leçon, ce n'est pas une rêgle de vie. C'est juste que, parce que, dans mon bureau, depuis plusieurs années, on pleure, on se confie, on se cherche...

Je me suis donc bien rendu compte que l'humain s'égare, que l'humain est animé d'amour, parfois de faux-amours.

Mais tous, nous avons besoin de la Lumière du Christ. Si vous êtes en Vérité face à quelqu'un, si vous lui dîtes "je suis différent de vous mais je vous aime", votre amour ne sera pas rejetté.

 

Une main donnée n'est jamais une main perdue.

 

Joyeux et Saint Carême à tous ! 

 

Publié dans Vivre en chrétien

Commenter cet article

françoise24 15/03/2011 00:52


je viens de rentrer d'un mini week end à la rochelle, avec plusieurs amies "scrapeuses" comme moi!!! et je découvre ton article !!!
je suis heureuse de voir que je pense comme ça!!, je suis chétienne, croyante, pas vraiment pratiquante, mais toujours à l'écoute!!
je crois être honnête, droite, et bien me comporter vis à vis de mon prochain !!!

Ma phrase fétiche est très souvent !!!
Oh, mais DIEU nous le rend au centuple !!!, et je crois en lui, pour remettre de l'ordre !!!
trop souvent , c'est vrai, les gens qui font des remarques, ne regardent pas assez dans leur propre vie !!!!
je te fais de gros bisous et te dit !!!!!! continues ton bonhomme de chemin !!!!


Un macaron, une glace et deux chocolatines 17/03/2011 22:33



Merci Françoise. Que nos coeurs s'ouvrent à l'autre, quelqu'il soit, pour déceler sa part de lumière et d'amour et lui donner tout ce que Dieu nous a donné d'amour et de charité. "Amour et vérité
se rencontrent, justice et paix s'embrassent" ( psaume 85, 11)



lesptitesgambettes 09/03/2011 11:11


que c'est beau ! merci à toi !hier louanges et partages et nous commençons une semaine de retraite et cela avec tous les comm de l'emma dans le monde dont nous faisons partis ! c'est grandiose !
Cette période de Carême en effet nous permet de faire le point sur notre Foi et de nous "tourner" vers le christ, nous "convertir" à nouveau ... je t'embrasse et bon début de Carême !


Un macaron, une glace et deux chocolatines 09/03/2011 13:36



Bonne retraite. Vous êtes dans mes prières. Oui, prenons ce Carême tel qu'il est. Dur car il nous demande d'être humbles et pauvres, de nous dépouiller. Et dans notre humilité et notre pauvreté,
de nous tourner vers l'autre, vers le plus petit qui est aussi le plus grand.


Les Cendres ce soir seront une occasion de parler à Clarisse un peu plus encore du Carême et des efforts que nous allons toutes les deux faire en ce temps là.


Bises à vous