L'ami Jean de Stéphane Jego, renversant, époustouflant, très gourmand...

Publié le par Un macaron, une glace, trois chocolatines

La semaine dernière, j'ai eu deux grands moments de pur bonheur :

Le premier, c'est d'avoir pu faire la bise à Mamina et presque toute sa famille. Comme le vieil adage dit que "les chiens ne font pas les chats", vous ne serez pas étonnés si je vous dis que toute la famille au complet est adorable.

 

Le deuxième grand moment a été le dîner que Stéphane Jego m'avait gentiment "laissé gagner". Enfin, je ne sais pas comment dire : je sais que j'ai eu de la chance d'avoir été choisie par le chef.

Bon, d'accord, j'avoue : je m'étais bien dit qu'un riz au lait à l'écossaise (avec du whisky),ça ne pouvait le laisser totalement de marbre. Mais de là à gagner...euh, non, je n'y croyai.

J'ai tout noté, tout pris en photo. Franchement, ça a été dur. Parce que Monsieur Jego manie les saveurs avec génie, parce qu'il fallait être persévérant pour tout photographier, parce que tout simplement, je n'ai pas arrêtée d'être bluffée tout au long de cette superbe soirée.

Le chef est très gentil (moi, j'ai fait ma grande grande timide...je vous jure, je me serais mise des claques comme on dit).

Quant au service, je dirai juste qu'on sent des gens passionnés, qui aiment leur métier et leur chef, à la patience et la dextérité hors pair.

J'ai passé le repas à savourer ce moment, à m'étonner à chaque plat...et lorsque je suis sortie, je n'ai eu qu'une seule envie : y retourner.

Monsieur Jego, continuez comme ça.

Dès que l'occasion se présentera, je reviendrai goûter encore et encore à votre cuisine inégalée.

 
P1070566P1070567
 
En premier, vous serez toujours accueillis par la terrine du chef accompagnée de lamelles de jambon cru.
Puis, première entrée du menu gastronomique : une soupe de poisson anisé, croûtons, cacahouette et ciboulette
 
P1070568 P1070569
 
Deuxième entrée qui ne nous a pas laissée de marbre :
Lamelles de poulpe cuit, asperges, jambon de truie, oignons nouveaux et oignons confits, radis sauvages, fraises et vinaigre de riz
 
P1070571P1070572
 
Troisième entrée :  Foie gras fumé, shiitake et champignons de paris, bouillon de shiitake
 
Premier plat (ouf, faut tenir) :  Dorade au four vapeur, purée d'épinards et épinards sauvages, émulsion vache kiri, jus de cuisson, baies roses
 
P1070573P1070574
 
Un entre-deux : Glacé d'épinards, baies roses séchées et céleri, trait de balsamique
 
Deuxième plat : Volaille de bresse rotie, carottes fanes et tomates séchées
 
P1070575P1070576
 
Le fromage : un fromage de brebis et sa confiture de cerises noires
 
Le fameux riz au lait de Monsieur Jego avec une sauce caramel beurre salé et des nougatines,
c'est crémeux, c'est onctueux. Comme diraient des petites filles que je connais "C'est trop bon!"'
 
P1070577  P1070579
 
P1070580
 
Et le dessert : saint honoré, fraises, sorbet granny smith mais après, je ne sais plus, j'ai oublié de noter. Vous ne m'en voudrez pas j'espère?

 

L'Ami Jean

27 rue Malart

01 47 05 86 89

Réservation très fortement conseillée (un mois à l'avance...)

 

Commenter cet article

pascale 19/05/2013 20:30


C'est drôle, je me demandais justement qui avait gagné le concours de riz au lait. Ravie que ce soit toi. Bonne soirée.

Un macaron, une glace, trois chocolatines 21/05/2013 14:46



Merci Pascale. Quel plaisir d'aller chez Stéphane Jego...le lendemain du jour où je t'ai rencontrée en plus . Bises



isabelle 10/05/2013 10:54


Youhouuuu....  quel superbe repas, tout me donne l'eau à la bouche   :-)   ...  c'est vrai qu'il était top ton riz au lait, encore bravo, tu me donne envie d'aller
découvrir cette belle adresse ... mais pq c'est si loin Paris ?? 

Un macaron, une glace, trois chocolatines 12/05/2013 21:21



Ah oui, je suis complètement d'accord. C'est loin, dis donc !


bon, on se voit à Soissons, hein? Promis?


Et puis, je suis trop contente parce que tu as gagné le week-end Papillon. C'est top ! Tu iras quand même hein? Même si c'est loin...Allez, gros gros bisous !



mamina 05/05/2013 09:07


Outch, je n'avais pas eu le temps de revpasser chez toi mais je vois à quel point tu as aimé notre rencontre et ce dîner chez Stéphane Jégo.


Je suis ravie et heureuse de t'avoir rencontrée et toute aussi ravie et heureuse de voir que tu as apprécié comme il se doit ce chef hors du commun. Des bises à vous tous.

Un macaron, une glace, trois chocolatines 07/05/2013 20:19



Ah si tu savais...enfin, si, tu sais ! C'est juste époustouflant, ébouriffant, bluffant...Il m'a intimidé, ce gentil Stéphane. Devant tant de talent, je suis restée bouche bée, les yeux brillants
et le coeur en fête.


Merci pour ce moment marquant ! Je vais en garder un souvenir pendant fort fort longtemps. Je t'embrasse



francoise24 03/05/2013 22:34


oh, vif succés, je suis très heureuse pour toi, et je retrouve ton sourire, ta bonne humeur et ton envie de !!!!!!!!!!!!! déguster !!!!!!!


Quant à mamina, je rêve comme beaucoup de pouvoir faire sa connaissance !! mais je sui perdue au fin fond de ma dordogne !! (pas très loin de damedine) !! 


Enfin, on ne sait jamais, pourquoi, ne pas vous rencontrer un jour toutes les 3 !!!!! 


bisous 

Un macaron, une glace, trois chocolatines 05/05/2013 20:19



Ah ça...je crois qu'il faut trouver des occasions parisiennes pour se rencontrer. Sinon, c'est difficile. Tout comme toi, je suis un peu loin "de tout".


J'espère un jour te rencontrer aussi.



Mel 03/05/2013 15:52


ben dis donc un repas pantagruélique !!! mais comment as-tu fait pour tout manger, certes c'est fin et a l'air exquis mais faut avoir une faim de loup o)) tu avais gagné ce diner c'est ça ?
Bisousssssssss

Un macaron, une glace, trois chocolatines 05/05/2013 20:18



Oui j'ai tout mangé...enfin presque.


Pour le diner, c'était un concours organisé par le chef et Mamina sur le thème de son fameux riz au lait. Depuis, j'aime le riz au lait...mais à la manière de Monsieur Jego.



MamanDine 03/05/2013 14:00


Oh mais il faut jeûner pendant quelques jours avant d'y aller :))


Merci de partager avec nous ces moments exeptionnels. Le contenu des assiettes est vraiment coloré, gourmand.. Aucun doute tout est réuni pour une soirée mémorable !! 


Bizoos

Un macaron, une glace, trois chocolatines 05/05/2013 20:15



Euh, c'est vrai qu'on a essayé de ne pas trop manger avant. J'avais été prévenue. Je crois que tu aurais trouvé ton bonheur dans une cassolette de morilles. Hi hi hi ! Bisous



Zélie 03/05/2013 10:51


tu me mets l'eau à la bouche !!!!!!!!!!! il faut avoir l'estomac bien calé ! c'est un délice rien qu'avec les yeux sa cuisine ... j'imagine en bouche !


belle journée


bises Nathalie

Un macaron, une glace, trois chocolatines 05/05/2013 20:14



C'était tout simplement irrésistible. Franchement, à faire !