La Marine, l'été...gastronomie étoilée et romantisme

Publié le par Un macaron, une glace, trois chocolatines

 

Pour fêter mes 15+ 17 bougies le jour même, mon mari adoré a choisi de m'emmener dans un restaurant qui m'avait beaucoup marqué l'an dernier 

Non point Stéphane Jego, que j'adore, mais la Marine, un restaurant étoilé dans un cadre magnifique avec un accueil souriant, aimable...Je vous joins leur site

Tout était par-fait du début jusqu'à la fin, comme une partition sans fausse note, comme un poème romantique...

Je vous laisse juste imaginer :

 

  P1070874    P1070876

 

En mise en bouche, un velouté d'asperge, chantilly à la truffe (tiens ça me rappelle ces asperges là) et feuille de shizo.

 

L'entrée de monsieur, les trois huîtres (cappucino, grillée et nage glacée)

 

P1070877 P1070879

 

Tataki de saumon, crème au gingembre et vinaigrette au kalamansi

 

Tartare de langoutines, parfum de curry, sucrine et coriandre

 

 

P1070880

 

Parmentier aérien d'andouille de Vire et foie gras poêlé...un régal !

Moi qui n'aime pas l'andouille, j'ai été étonnée...

 

P1070883  P1070882

 

Filet de Saint Pierre, fenouil confit, jus tomate-citron, courgette et cebette

 

Pigeonneau, petit pois et carottes, mousseline de petit pois,

carottes et raisins secs au ras el hanout

 

P1070884

 

Terrine de chèvre frais, jambon, pesto et pignons

 

P1070886  P1070888 

 

 

Les protagonistes de la soirée...et une jolie bougie !

 

P1070889  P1070891

 

Deux desserts délicieux :

Sorbet fromage blanc, panna cotta "fleur d'oranger-fraises"

Chocolat-café en chaud-froid...l'un à la cardamome et noix de pécan caramélisées, l'autre à la cannelle...

 

Voilà, vous savez où se trouve ce superbe restaurant. Après, il ne vous reste plus qu'à trouver des occasions pour y aller.

Je ne vous ferai pas l'apologie de notre région, elle est tout simplement formidable.

Commenter cet article

agnes 23/06/2013 13:03


tres bon anniversaire

Un macaron, une glace, trois chocolatines 23/06/2013 21:25



Merci beaucoup Agnès ! Bises