Petit conseils alimentaires...chap 1

Publié le par Un macaron, une glace et deux chocolatines

Bon je me lance...et me lâche...

 

Il faut bien de temps en temps que ressorte mon vrai naturel , c'est à dire celle du médecin qui passe son temps à demander à ses patients de surveiller leur alimentation.

 

comme je vous disai lorsque j'ai rebaptisé mon blog, je pense fermement que alimentation et santé vont de pair. Si l'une va mal, l'autre en pâtira.

 

La façon de s'alimenter en dit long sur une personne. Ses variations de poids, ses changements alimentaires également...

Etre en bonne santé passe par une nutrition appropriée et de même, une personne souffrante doit avoir une ailmentation saine.

 

Bref, le terme même de "régime" me hérisse le poil. Pourquoi ? Parce qu'il ne s'agit pas de "faire attention" pendant trois mois puis de reprendre le même rythme. Il s'agit de changer ses habitudes alimentaires !

 

Tout d'abord, manger régulièrement soit trois repas par  jour ( voire des collations si on a faim ) afin que l'organisme ne connaisse pas de privation ( au repas suivant, vous stockerez plus ).

Manger équilibré...La pyramide alimentaire donne une part belle aux légumes, crudités, aux féculents ( sucres lents tel que pâtes sêches, riz, lentilles, pommes de terres ), fruits, produits laitiers, protéines, graisses...

 

Les légumes, les fruits apportent à volume égal plus de satiété ( ex 300 g d'haricots verts versus 300 g de frites ). Ils sont riches en fibres, en vitamines et en antioxydants.

On recommande environ 600 g de fruits et légumes par jour ( soit 5 portions par jour ) pour bénéficier de leurs effets sur la santé.

 

Les féculents vous aident à ne pas avoir faim entre les repas ( essayer un repas sans féculent - surtout celui de midi - et vous verrez ! ). La glycémie reste constante et vous ne "subissez" pas votre "régime". A savoir qu'ils sont nécessaires pour l'effort physique ET intellectuel.

Les sucres rapides, eux, sont à limiter. A privilégier en fin de repas. Ils servent à donner du tonus et sont des dopants pour le moral.

 

Les protéines aident au maintien musculaire et sont nécessaires à tout être vivant ( à modérer chez les tout petits et les insuffisants rénaux ). Viande, poisson, oeufs sont les aliments les plus riches en protéines. Vous en trouverez en moindre quantité dans les produits laitiers et quelques végétaux.

A noter que la viande est la principale source de fer ( et non les épinards ). Autre source de fer : le boudin noir ( si vous aimez ).

 

Enfin, les graisses...Oui un régime sans graisse n'est pas vraiment adéquat ( sauf taux de cholestérol au plafond ). Les bons acides gras ( poissons gras, huile d'olive non cuite ) sont à privilégier par rapport aux mauvais ( huile d'arachide - cf les étiquettes des gâteaux industriels, beurre ).

Sans vous donner de mauvaises idées, le beurre est riche en vitamine A. On peut donc en manger en quantité raisonnable. J'ai dit rai-son-na-ble...

 

Voilà pour la première partie des conseils. La semaine prochaine, je vous parlerai plus en détail des féculents...

Commenter cet article

poyane 27/11/2010 21:32


Moi je ne fais pas de régimes ! Je fais juste attention à ce que je mange ^^ C'est très intéressant toutes ces infos...


Un macaron, une glace et deux chocolatines 30/11/2010 21:48



...et tu as BIEN raison !