Soufflé au livarot !

Publié le par Un macaron, une glace et deux chocolatines

Je sais bien que c'est Carême, c'est même vendredi. Alors pas de viande dans la recette et une recette complètement végétarienne.
 
Mongolfière??? Mais qu'est ce qu'elle nous a encore sorti de son four cette médecin? Un ballon? Déjà qu'elle en porte un gros en ce moment...
Alors oui, peut être était ce une analogie lointaine à mon gros ventre qui m'a inspiré ce soufflé mais j'en doute. Le soufflé, c'est la première chose que j'ai faite en cuisine. Ce n'est pourtant pas le plus simple mais j'aimais en concocter pour les invités de mes parents quand j'avais 13-14 ans. Depuis, je suis passée à d'autres choses mais je n'ai jamais oublié mes premiers pas avec les soufflés. 
 
Connaissez vous le Livarot? On l'appelle aussi le colonel car il possède 5 bandes autour de sa croûte, des brins de laîche.
A l'origine, elles empêchaient le fromage, pauvre en matière grasse, de s'affaisser durant son affinage.
Avec le Camembert et le Pont l'évèque, c'est le trio normand qu'on vous sert le plus souvent si vous demandez des spécialités régionales. Mais on oublie souvent le Neufchâtel, fromage en forme de coeur que j'ai servi ici pour la saint Valentin bien sûr.
livarot-530.jpg
 
 Originaire du Pays d'Auge, le Livarot tient son nom d'une petite ville située au sud de Lisieux.
Durant l'affinage en hâloir, qui peut se prolonger deux mois, les fromages subissent au moins trois lavages, permettant à la belle croûte rouge-orangée du Livarot de se former.
 Le Livarot sent fort ... très fort et possède un goût quand même bien prononcé.
Le servir en guise de soufflé a beaucoup adouci son goût et encore plus l'ajout du Calvados que, franchement, je ne regrette pas du tout !
J'ai trouvé cette recette dans un petit prospectus vantant les AOC de Normandie.  En suivant la recette de la lettre, j'ai obtenu le plus grand soufflé que j'ai jamais réalisé.
A trois le week-end dernier, on a tout mangé (avec de la salade pour se donner bonne conscience...)
 
 P1030534
Pour 3-4 personnes
Préparation : 10 minutes
Cuisson : 25 minutes
1 livarot écrouté
4 oeufs
50 g de beurre
50 g de farine
25 cl de lait
5 cl de calvados 
Ecroûter le livarot et le couper en dés.
Faites fondre le beurre à feu doux dans une casserole. Ajoutez toute la farine et remuer avec un fouet. Versez le lait petit à peit sans arrêter de tourner afin d'obtenir une pâte sans grumeaux. Quand la préparation s'est épaissie (consistance de la crème car c'est une béchamel que vous réalisez), retirer la casserole du feu.
Ajoutez aussitôt le Calvados à la préparation et les dés de Livarot. Mélangez bien hors du feu  jusqu'à ce que le fromage soit fondu.
Séparez les blancs des jaunes et ajoutez les jaunes un par un.
Puis assaisonnez avec une pincée de piment de Cayenne. Goûter et salez et poivrez selon votre goût.
Battez les blancs en neige très ferme et incorporez les doucement à la préparation.
Versez dans un moule à soufflé beurré.
Enfournez dans un four préchauffé à 220°C et aussitôt baissez le thermostat à 180°C
P1030536
 
Vingt-cinq minutes plus tard, c'est prêt !
Et surtout, respectez le sacro-saint commandement :
 
" Un soufflé n'attend pas !"
( donc à faire au moment où vos invités arrivent et laissez cuire durant l'apéritif)...

 

Commenter cet article

stef de fla 04/04/2012 20:05

Dis-donc ça c'est du soufflé!

Un macaron, une glace et deux chocolatines 05/04/2012 20:21



ca tu peux le dire ! J'ai été plus qu'étonnée en le découvrant ! je retente la semaine prochaine !



S. Nathalie 31/03/2012 17:06

c'est vraiment tentant......
bon week-end à vous.

Un macaron, une glace et deux chocolatines 03/04/2012 18:26



Merci...alors faut se laisser tenter...



gridelle 31/03/2012 08:33

malheuresement le livarot par chez moi c'est hors de prix... mais ton soufflé il est absolument magnifique et me donne envie d'en refaire très bientôt! bon week end!

Un macaron, une glace et deux chocolatines 03/04/2012 18:25



Merci. Oui, je sais que là-bas, c'est vraiment impossible. Quand j'étais en mission en Guyane, j'hallucinais sur le prix du café déjà. Quant au fromage, je ne prenais que du chèvre. Et j'ai rêvé
de roquefort pendant tout mon temps de terrain...



Anne-Claire 30/03/2012 20:29

J'adore le soufflé, mais au livarot, ça doit être encore meilleur!!

Un macaron, une glace et deux chocolatines 03/04/2012 18:24



Oh oui ! Et puis alors ce petit gout de calvados avec...franchement, miam ! Je crois que je vais le refaire.



Liliane 30/03/2012 09:59

Wouahhhh j'en ai l'eau à la bouche Je suis quand même " privée" de fromage depuis 30 trente ans même si j'étais prévenue avant de signer devant Mr le Maire.......

Un macaron, une glace et deux chocolatines 03/04/2012 18:24



Si tu réduis les proportions tu pourrais peut être t'en faire un pour toi non? Sauf si monsieur ne supporte pas non plus l'odeur...