Un papa de retour

Publié le par Docteur Chocolatine

 

P1110033

 

 

La recette

 

 

  • Une bonne dose de courage x 5.5 (+ un peu de mimétisme avec l'autruche)
  •  
  • De longs mois à mijoter

 

  • Prévoyez des petits plaisirs hebdomadaires en famille et des repas réconfortants

 

  • Des amis au top tout du long pour venir vous voir et une famille qui, de temps en temps, vous permet vous aussi de souffler un peu (pour mieux travailler-youpi!)

 

  • Un examen à préparer

 

  • Un bébé à couver

 

  • Des petits plats pour la bonne humeur de tout le monde

 

  • N'oubliez pas votre dose de calins au quotidien, des chocolatines parfois pleurnicheuses ou énervantes mais avec toujours de très très bonnes notes (fière!). Comme quoi, la méthode syllabique, ça a du bon pour les dictées.

 

  • Des bouquets de fleurs pour les grandes occasions envoyées presque directement d'Afrique

 

 

  • Un mari toujours constant et caaalme. Chose géniale : Skype et un moyen de communication très sympa pour les enfants!

 

 

  • Une fatigue qui est là...mais un bon lit qui vous accueille aussi.

 

 

  • Très important : n'oubliez pas de compter les mois, puis "après la bascule", les semaines, puis les jours, puis les heures... Ne vous inquiétez pas si les dernières heures sont tou-jours les plus longues

 

  • Prévoyez quelques moments forts lorsque la mission est finie : restaurant à deux, week-end en famille à l'autre bout de la France, anniversaires, soirées entre amis.

 

  • Et surtout n'oubliez pas l'image qui vous a fait tenir tout du long : mettez vous juste un quart d'heure les doigts de pied en éventail ... 

 

 

doigts de piedImage tirée d'Internet

Publié dans La vie mili...

Commenter cet article

L

Profitez-bien ! Bises
Répondre
D


Merci beaucoup Lydie ! C'est top d'être de nouveau réunis !



M

Diane, tu es vraiment une femme courageuse, tu as 3 chocolatines formidables dont tu as  raison d'être fière et un mari au top d'après ce que je comprends dans tous tes écrits.


Profitez bien de ce bonheur retrouvé, 


Gros bisous
Répondre
D


Je te jure que je fais comme je peux...pas de courage mais juste l'envie d'avancer. Tu sais ce que j'ai traversé l'an dernier alors j'ai appris de mes erreurs (ou faiblesses)...et j'ai juste
"fait au mieux" sans me mettre la pression.


De gros bisous ma Sandrine !



E

que je suis contente pour vous ma chère Diane !!! j'imagine votre bonheur , profitez de votre belle famille à nouveau réunie, merci pour la recette, elle m'a être utile encore trois mois ...
prenez soi de vous je vous embrasse
Répondre
D


Merci Estelle ! Fermez les yeux, respirez, compterz...et dîtes vous qu'il reviendra, c'est sûr, qu'il sera très fier de vous et de vos enfants, que vous faîtes "au mieux" sans vouloir être
parfaite et ce sera déjà super. Et puis, si parfois on boitille un peu, tant pis ! On fait ce qu'on peut.


Je pense très fort à vous! Vous êtes formidable et aussi humaine, pas parfaite mais juste un petit bout de femme courageuse et très aimée!



F

recette géniale !!!!!!  et ensuite ??? on garde précieusement tout ça au frais ????  bisous


 
Répondre
D


Ensuite...au frais ou au chaud...comme tu veux ! :-) De gros bisous



N

Bravo Diane pour ce courage à tout gèrer, Julien va pouvoir prendre la relève et toi tu continueras à lui préparer de bons petits plats 


je vous souhaite plein de bons moments en famille


je vous embrasse 
Répondre
D


Prendre la relève mais surtout m'aider au quotidien...et froncer les sourcils à ma place. Les chocolatines ont pris quelques libertés sans me le demander que Papa va devoir recontrôler...



A

Bon retour!! et reposez vous bien!!
Répondre
D


Merci beaucoup Anne-Laure ! Bonne soirée ! Doux repos, oh oui!



Q

L'attente était longue, mais je pense que ça en valait la peine. Il y a des situations ou l'espoir du retour permet de se surpasser. Un grand bravo pour tout le courage que tu as eu pendant ces
longs mois. Gros, gros bisous.
Répondre
D


Oui, l'espoir ou le "côté autruche"...surtout ne pas penser que c'est long, ne pas se dire que les journées sont longues aussi, que le boulot est gigantesque...avancer et ne pas s'en vouloir si
tout n'est pas exactement comme "quand le papa est là", si tout n'est pas parfait.



A

Un seul mot, ou plus ....FEMMME FORMIDABLE ..................!!!!!!!!!!!!
Répondre
D


Euh...là, j'avoue, le mari y est aussi pour beaucoup ! :-)