Une fondue par 30°C, oui, ça se fait !

Publié le par Un macaron, une glace, trois chocolatines

P1050234 P1050233

 

Je vous rassure : ce n'est pas moi, ayant la veille ingurgité le record chocolaté de mes trentes dernières années, mais les maris de ces dames qui ont commandé une fondue suisse (gruyère-emmental).

 

Cela a donné lieu à un débat philosophique sur la composition fromagère de la véritable fondue savoyarde. Pour moi, c'était beaufort, comté et emmental comme la faisait ma grand-mère paternelle. Je ne peux renier mon quart savoyard non?

 

Si j'ai été raisonnable dans le plat, c'était pour mieux déguster "la fameuse crème double" en dessert. En Normandie, la crème, on connaît mais celle-là, c'était tout simplement "too much". Entre notre crème à nous et le mascarpone...

Il fallait tenter quand même non?


Rien que pour ça, je deviens irrévérencieuse !

 

P1050232 P1050239

Commenter cet article

Françoise Belluco 02/09/2012 14:15

Bonjour ,je suis étonné qu'hier vous ayez 30° a Lyon car moi a Vienne a 30KM on avait 12° toute la journée et si ici quelqu'un avait eu la bonne idée de faire une fondue il aurait été le bienvenue
.
En tous les cas elle a l'air délicieuse.
Bon dimanche
Françoise

Un macaron, une glace, trois chocolatines 02/09/2012 21:29



Bonsoir Françoise ! Non, je vous rassure : l'article, même s'il a été écrit hier, raconte nos vacances et ça, c'était donc un peu plus ancien. Par contre, nous n'étions pas à Lyon mais en Suisse
pour la dégustation de fondue.


Bonne soirée ! A bientôt !



Zélie 02/09/2012 13:57

elle devait être délicieuse ! tout comme le dessert ! de belles vacances gastronomiques !

Un macaron, une glace, trois chocolatines 02/09/2012 21:30



J'avoue que j'aurais bien fait une bonne randonnée avant ou, mieux, une virée en ski avec trente degrés de moins. Mais bon, on n'a pas choisi notre saison...