Les éclairs Paris-Brest de chez Fauchon

Publié le par Un macaron, une glace et deux chocolatines

Après le royal chocolat de Christophe Felder de vendredi,  j'ai craqué pour les éclairs Paris-Brest de Fauchon. Je les ai découverts grâce à Mamina, les ai vus et admirés de mes propres yeux lors d'un petit passage parisien.Il ne me restait plus qu'à me lancer.

 Qu'est ce qui est difficile dans ces éclairs ? Rien mis à part la pâte à choux.

 

J'ai juste eu la flemme par rapport à la recette originelle de faire trois crèmes : la crème au beurre, la crème patissière et la pâte pralinée. J'ai donc fait un peu à ma façon mais en essayant de rester dans l'esprit.

Deux heures en cuisine (le temps que la crème refroidisse) et deux heures plus tard (car il faut les laisser se reposer), les éclairs étaient prêts à être dégustés.

 Rien de bien compliqué, je vous livre la recette pas à pas. Attention, on se concentre... J'ai fait l'article rien que pour vous. Pour que vous n'ayiez plus peur des éclairs et que vous vous lanciez vous aussi dans les éclairs maison.

Vous vous souvenez?

j'en ai aussi fait un peu plus originaux,  des salés comme Des éclairs au saumon fumé pour deux et des éclairs crème d'avocat-crevette. 

Ils sont beaux, n'est ce pas ??? 

 

 

P1030351

 

La pâte à choux

55 g de beurre

70 g de farine normale T55

150 ml de liquide (moitié eau moitié lait) ou eau uniquement 

4 g de sel

un peu moins de trois oeufs

 

 La crème patissière

1 gousse vanille

250 ml de lait entier

60 g de sucre

25 g farine

1 oeuf et 1 jaune d'oeuf

pas de beurre ( eh non ) 

La crème pralinée

50 g de pâte de noisette bio Jean Hervé (dans les épiceries bio ou sur internet)

50 g de chocolat praliné

 

Le sirop de sucre

35 ml d'eau

50 g de sucre

 

50 g de noisettes concassées

 

Préparez votre crème pralinée

Sur feu doux dans une petite casserole, faites fondre votre chocolat avec la pâte de noisette. Réservez. 

 

Puis préparez votre crème patissière

Battez votre jaune d'oeuf et votre oeuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez la farine.

Portez à ébullition le lait et la vanille que vous aurez préalablement grattée.

Ôtez la vanille et aussitôt versez sur votre premier appareil en fouettant.

Remettez à cuire à feu moyen en n'arrêtant pas de fouetter jusqu'aà ce que le mélange épaississe.

Quand votre crème nappe une cuillère (c'est à dire qu'elle est lisse sur le plat de la cuillère et garde le trait lorsque vous faites une ligne avec votre doigt dessus), elle est prête.

Hors du feu ajoutez la crème pralinée (elle remplace le beurre de la recette originelle) et fouettez pour obtenir une crème lisse.

Filmez et laissez au frigo deux heures.

 

Préparez votre pâte à choux

Portez à ébullition dans une casserole le liquide eau/lait, le sel, le beurre et le sucre.

Hors du feu, ajoutez la farine en une fois et mélangez jusqu'à obtenir une panade.

Faites la déssécher sur feu moyen durant deux à trois minutes.

 

Puis, hors du feu, ajoutez les oeufs que vous aurez auparavant bien battus.

Incorporez jusqu'à obtenir une crème bien lisse. Si vous n'utilisez pas trois oeufs pile, c'est normal. Il faut ajuster à la consistance de la pâte et cela dépend de sa texture après le déssêchement.

 

Ensuite dans une poche à douille cannelée (gros diamêtre) versez votre pâte à choux.

Couchez vos éclairs sur une plaque de cuisson pour obtenir des boudins d'environ 14 cm (pressez toujours votre poche de manière constante)

Enfournez à 160°C durant 30 à 35 minutes.

Laissez les reposer un peu.

 

P1030346

 

Pour la décoration

Préparez votre sirop de sucre en portant à ébullition l'eau et le sucre. Réservez

Concassez vos noisettes. Et faîtes les torréfier 8 minutes à 200°C dans votre four à chaleur tournante.

 

Ensuite passez à la réalisation :   

Avec un couteau à pain (oui oui!), découpez le haut de vos éclairs. Posez les à côté.

 

P1030350

 

Ensuite, avec une douille cannelée, garnissez vos éclairs. Moi, je n'ai pas été assez généreuse mais ce n'est pas grave. Vous faîtes comme vous le sentez. 

Avec un pinceau, nappez les coques supérieures du sirop de sucre puis parsemez abondamment des noisettes torréfiées. 

Reconstituez vos éclairs et voilà, il n'y a plus qu'à attendre deux heures pour déguster !

Publié dans Dessert de chef

Commenter cet article

stef de fla 27/04/2012 08:18

Je suis jalouse, moi j'arrive pas à les faire aussi droits. Par contre le praliné ça je fais volontiers.

Un macaron, une glace, trois chocolatines 27/04/2012 20:40



Ah bon? Pourtant tu me surpasses largement en patisserie ! Je crois que je me suis un peu aidée de vidéos avant pour le coup de main



olivia 27/04/2012 08:06

Miam miam, le mix de mes 2 pâtisseries préférées! ben moi je vais transmettre la recette au cuisto de la maison dès qu'il sera rentré de mer! biz

Un macaron, une glace et trois chocolatines 27/04/2012 10:08



T'es gonflée toi ! L'Homme, quand il sera rentré de mer, il n'aura qu'une seule envie : se reposer...et perdre ses kilos qu'il a pris en faisant le manchot.


En tout cas, si Yannick est capable de faire ça, c'est un cuistot hors pair que tu as et surtout tu ne le lâches pas !


Et puis, tant que t'y es, tu nous l'amènes pour Pâques 2013...lol



christine 123 26/04/2012 21:15

Super recette,je vais la tester!!!

Un macaron, une glace et deux chocolatines 27/04/2012 10:06



Si tu la testes, tu me dis hein? En tout cas, ça me fait toujours plaisir qu'on fasse les recettes du blog. Même si ce n'est pas la mienne du tout !


 



Liliane 26/04/2012 17:52

Un régal mais j'espère que tu triches un peu car tu es occupée et tu dois te reposer et je le comprends totalement si la recette date avant Biz

Un macaron, une glace et deux chocolatines 27/04/2012 10:02



Bien sûr Liliane ! Je ne tiendrai pas le rythme sinon...Gros bisous



Anne-Claire 26/04/2012 10:22

Miam-miam! Je viens d'imprimer la recette!

Un macaron, une glace et trois chocolatines 27/04/2012 10:00



Je t'admire ! Tu fais de la super couture et et en plus, tu es une perle en cuisine ! Chapeau madame !


Si tu la fais, tu m'envoies une photo dis? Gros bisous