Crème renversée à la fève tonka

Publié le par Docteur Chocolatine

C'est l'histoire d'une belle rencontre entre un passionné des épices et Dr Chocolatine. Vous savez que, depuis que je connais Philippe Conticini, je suis devenue une grande consommatrice de vanille. Un peu inquiète de ne pas trouver mon bonheur en Guadeloupe, j'avais fait quelques recherches sur le net et découvert l'existence de David. Je m'étais promis d'aller le voir. Mais en discutant avec Julien, celui-ci, qui le connaissait un peu, m'a encouragé à surmonter ma timidité qui me fait légèrement procrastiner.

Parler avec David, c'est voyager à travers le monde, imaginer les odeurs, les saveurs, entrevoir une cuisine colorée et chaleureux à son image et surtout rencontrer un jeune homme plein de gentillesse et d'attentions. Repartir avec les bras chargés d'épices et des paillettes plein les yeux...

Ses fèves tonka ont été les premières à être dégustées à la maison avec un classique que je n'avais encore jamais réalisé: la crème renversée.

Concernant la fève tonka, cette épice est riche en coumarine, substance qui lui donne son odeur particulière entre le foin fraîchement coupé, la vanilline et l'amande amère...Elle a été très prisée en parfumerie avant que les grands chefs ne s'intéressent à elle.

Cette coumarine a des vertus médicinales comme anti-oedèmes, à ne pas confondre avec la coumadine (anticoagulant) qui serait plutôt issue du mélilot ou trèfle doux lorsque celui-ci est avarié. Source ici et

J'ai accompagné cette crème avec une petite poêlée d'ananas parce qu'ici, c'est un fruit que l'on trouve en abondance. Mais, si vous êtes en métropole, sachez que la fève tonka se marie très bien avec la poire. Et pourquoi pas des des nectarines ou des mûres?

 

 

Crème renversée à la fève tonka
Pour 4 personnes
4 œufs
75g de sucre
25cl de lait
25 cl de crème
1 fève tonka (1g)
                             
Préchauffez votre four à 150°C avec un plat contenant de l’eau pour le bain-marie
 
Les crèmes
Chauffez le lait, la crème et la fève tonka rapée jusqu’à frémissement. Laissez infuser jusqu’à ce que le mélange refroidisse.
Fouettez les œufs et le sucre légèrement sans qu’ils ne blanchissent. Laissez reposer.
Mélangez ensuite le lait et les œufs et versez dans les moules après avoir réalisé votre caramel
 
Le caramel
100g de sucre
2 cuillères à soupe pleine d’eau
 
Chauffez le sucre et l’eau dans une casserole à fond épais jusqu’à obtenir un liquide ambré. Versez le rapidement dans les moules sur le fond et sur les bords en tournant les moules. Rapidement car le caramel continue à cuire…Attendez que le caramel ait durci puis versez la crème.
Enfournez les moules durant une heure puis laissez refroidir feu éteint avant de laissez au frigo.
 
Avant de servir, plongez les moules dans de l'eau très chaude 3 à 4 minutes pour liquéfier le caramel. Passez un couteau tout autour de la crème et démoulez délicatement...
Juste avant de démouler...un peu périlleux...

Juste avant de démouler...un peu périlleux...

Commenter cet article

Viane 18/08/2015 17:16

Je bave encore sur mon écran, c'est mal !!
Bises

Docteur Chocolatine 20/08/2015 16:59

Ah...:-) mince alors! Mais non, mais non, ce n'est pas mal...

adrian le ptit suisse-quebecois 18/08/2015 06:37

Bien le Bonjour, Doctoresse des herbes et des épices de ce monde...
Voilà que vous me faite rêver doublement aujourd'hui, une fois si je pense à votre séjour en Guadeloupe... ah, ce que j'aimerais y être en ce moment, au lieu d'être à Montréal, avec une température de 29 degrés et une humidité qui doit s'approcher des 99 %, je le crois... et ceci à onze heures et demi dans la nuit..... Vous êtes vraiment bien chanceuse concernant cela, cela me fait plaisir pour vous... Et deuxièmement, comme moi-même, pour votre amour pour les herbes et les épices dont l'odeur vous fait déjà rêver à des places qui doivent ressembler au paradis terrestre... et dont on ne peut jamais en avoir assez pour inventer de nouveaux petits plats, rien que pour sentir les pays lointains passer dans votre cuisine.
Votre recette m'a tellement fasciné, que je me suis mis à réorganiser toutes mes épices pour voir si j'en avais encore des fèves tonka , ce qui n'est malheureusement pas le cas... puis à sortir en ville question d'en trouver... mais la aussi, la chance n'était pas avec moi... Alors votre crème renversée devra attendre encore un petit moment, car en discutant avec des Haïtiens dans le coin, j'ai trouvé quelqu'un qui va me les faire venir directement de chez lui... question bien sûr d'être invité avec sa famille pour déguster votre recette une fois faite...On va tous pensez à vous à ce moment là, moi spécialement, car vos recettes sont toujours pour moi une grande opportunité d'essayer quelques choses de nouveau.... Alors un Grand Merci pour vos bonnes idées culinaires et j'espère vous lire encore longtemps... Salutation aussi aux chocolatines qui doivent être bien fière de leur maman... Mes deux filles, déjà grande, (26 et 24 ans) sont restées en Autriche, mais comme leur père, elles sont gourmandes et je dois leurs envoyer toutes les recettes intéressantes, comme les vôtres, après les avoir traduit en Allemand... Faudra que j'envoi des fèves à Tamara, question qu'elle puisse faire votre crème pour mon petit fils... il va sûrement adorer cela....

Docteur Chocolatine 20/08/2015 16:59

Dis donc Adrian, quel roman! Concernant la météo, elle est identique à chez vous: humidité et chaleur sont notre quotidien. Un grand merci pour tous vos compliments. Vos filles doivent être fières de vous. A bientôt!

quatrefilles 17/08/2015 09:12

Quel bonheur pour toi d'avoir des fournisseurs aussi gentils que compétents. Cette crème renversée est un vrai bonheur pour les yeux avant d'être dégustée. Merci et bisous

Docteur Chocolatine 17/08/2015 22:06

Oui, c'est vraiment délicieux! Un truc de dingue du style "mais pourquoi je n'ai jamais essayé avant?" :-)