Be proud, be nice

Publié le par Docteur Chocolatine

Be proud, be nice

Un lendemain de Fête Nationale, se réveiller tranquillement...

La tête encore collée à l'oreiller, ouvrir son téléphone portable

Aller sur les réseaux sociaux et découvrir, de nouveau, l'impensable

 

L'horreur, la folie, la haine, la peur, la colère, la tristesse, la compassion, le patriotisme...Tous ces sentiments mêlés qu'on redécouvre encore et encore.

Se dire que ça va s'arrêter et puis, non, finalement, se dire que ça ne s'arrêtera pas.

Continuer la journée le coeur et la tête vers Nice

Apprendre à ses enfants qu'il y a encore eu un attentat, ne pas trop en dire pour ne pas les effrayer, continuer

Espérer qu'ils ne connaîtront pas un monde pareil, espérer qu'ils ne verront jamais cela, 

Fermer les yeux encore une fois et se rappeler le Chant des Partisans que me fredonnait mon arrière-grand-père, continuer à vivre

 

 

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines? 
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu´on enchaîne? 
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c´est l´alarme. 
Ce soir l´ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes. 

Montez de la mine, descendez des collines, camarades! 
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades. 
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite! 
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite... 

C´est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères. 

La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère. 
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves. 
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève... 

Ici chacun sait ce qu´il veut, ce qu´il fait quand il passe. 
Ami, si tu tombes un ami sort de l´ombre à ta place. 
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes. 
Sifflez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute... 

 

 

Commenter cet article

Mireille Berthet 16/07/2016 00:00

Merçi pour les paroles de ce chant dont l'air est ancré dans la tête (je crois qu'elle était aussi chanté magistralement par Serge Reggiani )et pour cette peinture que j'ai trouvé extraordinaire et magnifique quand les médias l'ont montré aux journaux TV.
Pour tes chocolatines, tu fais juste comme il faut . Mireille.

Docteur Chocolatine 01/08/2016 15:21

Merci Mireille! Ce n'est pas facile mais il faudra nous aussi s'y habituer. De par notre métier, les chocolatines savent déjà qu'on peut risquer sa vie pour son pays. Bisous

Quatrefilles 15/07/2016 23:26

Merci pour eux.

Docteur Chocolatine 01/08/2016 15:21

Je t'embrasse Renée!