Velouté de courgettes très léger pour l'été...et les objectifs bikini

Publié le par Un macaron, une glace, trois chocolatines

Comment ? Quoi? Bikini??? Maman chocolatine ???
Non, non, c'est juste pour plaisanter. Loin de moi l'idée de faire l'apologie du diktat de la minceur, de la jeune fille/femme/maman pulpeuse, tout en finesse ("squelettiforme"), en rondeurs ("merci monsieur le chirurgien ou le wonderbra"), de l'obsession des régimes ("Dr Dukan" pour ne pas le citer) et des privations en tout genre...
 Non, non,non...c'est juste un velouté que je fais de temps à autre, très facile à faire, sans matière grasse ou presque pour donner bonne conscience à mes invités. Donc, non, vous ne prenez pas mon velouté pour mincir ou quoi que ce soit, vous le savourez pour le plaisir...promis?
 
Je reviens vers vous très vite...plein de choses à vous raconter d'un très beau week-end sur Paris. Mariage, fête des mamans, jolies photos incongrues et d'autres plus calines avec les enfants...bref, tout à classer et à raconter. 
 
 
P1040299
 
Pour 4 personnes
 
Pour le velouté
2 kilos de courgettes
5 gousses d'ail
1 oignon
 
pour le pesto maison:
1 botte de basilic
1 gousse d'ail
10 cl d'huile d'olive
30 g de parmesan
 
 
Epluchez vos courgettes, l'ail et l'oignon.
 Dans une cocotte, mettez vos courgettes, vos gousses d'ail, l'oignon. Cuisez à la vapeur durant 15 bonnes minutes pour que tous les ingrédients soient très tendres.
Mixez ensuite et ajoutez un peu d'eau au fur et à mesure en fonction de la texture que vous voulez obtenir.
Servez accompagné de croutons de pain frottés d'ail (faits maison) et de pesto.
 
Pour le pesto maison, mixez les différents ingrédients (les puristes le font au mortier mais chut !) et réservez au frigo. Il se conserve très bien et est bien meilleur que les industriels.

Commenter cet article

Elodie 12/06/2012 13:48

Voilà c'est essayé, et verdict c'est très très bon.
Margaux a regardé la soupe, dit "j'aime pas" (comme d’habitude), on lui a demandé de gouter une cuillère puis Zou, toute seule, elle a fini le bol sans souci hihihi.
et le pesto, rholala c'était juste délicieux. par contre pour la conservation je avis pas pouvoir tester, il y en a déjà plus, entre le velouté et les pâtes d ece midi (et tartiner sur du
pain...)
Par contre, vu les températures, je l'ai mangé chaude.

Un macaron, une glace, trois chocolatines 13/06/2012 09:55



Julien a bien rigolé lorsque je lui ai raconté. Quelle chipie cette Margaux ! Et,ouf, ça lui a plu. Comme quoi...


Heureusement qu'elle a accepté de gouter. Le pesto se conserve au moins une à deux semaines. J'avoue que moi aussi, il faut que je l'oublie sinon j'en mangerai tous les jours.


Profite en dans le Sud. Tu auras du basilic facilement...Julien n'arrive pas à le faire pousser ici. C'est fragile a priori.



Elodie 04/06/2012 23:28

Merci pour cette recette, moi je fait un velouté tout simple courgette/vachequirit, mais je vais essayer cette variante.

Un macaron, une glace, trois chocolatines 07/06/2012 11:59



Ah vache qui rit, oui, c'est très bon aussi...mais c'est nous ça ne suit pas. la vache qui rit, elle part toute seule...avec les filles.


Gros bisous



Claire-tte 04/06/2012 21:25

J'adore la courgette ! Beaucoup me regardent de travers quand je me régale avec ce légume, mais c'est pourtant vrai ! Merci pour cette belle recette

Un macaron, une glace, trois chocolatines 04/06/2012 22:28



Ah bon? J'ai toujours aimé ce légume aussi. C'est moi qui ne comprends pas ceux qui n'aiment pas la courgette. Tu le verras sur le blog, je crois que j'ai pas mal de recettes de courgettes.


Il n'y a pas une seule façon de la cuisiner que je n'aime pas. J'ai même un jour fait un gateau au chocolat à la courgette et s'il y avait une glace à la courgette, je serai capable de la tester.
Hi hi hi !


Bises et à bientôt



S. Nathalie 04/06/2012 08:33

tout simple et bien léger!!!!! on va toutes adorer.....
une question sûrement idiote: le mangez-vous tiède ou froid?

Un macaron, une glace, trois chocolatines 04/06/2012 22:26



Pas du tout idiote cette question. Tiède...ou froid. Je le préfère tiède mais je crois que ça dépend surtout de la température extérieure.


Je crois que le côté original (et doux) de ce velouté vient surtout de la quantité (et de sa cuisson) d'ail cuit. Moi, j'aime beaucoup. J'en mangerai tous les jours. Et ça fait 10 ans que je fais
cette recette (comme quoi, je ne fais pas que des essais pour mon blog, hi hi hi)