Le moule et la tarte

Publié le par Docteur Chocolatine

C'est la fin de l'année scolaire, Dr Chocolatine s'énerve...et va le faire savoir.

source http://www.odelices.com/recette/tarte-rhubarbe-fraises-et-ses-petites-fleurs-de-pate-sablee-r4507/

source http://www.odelices.com/recette/tarte-rhubarbe-fraises-et-ses-petites-fleurs-de-pate-sablee-r4507/


Il y a des enfants qui vont grandir en voulant ressembler à leur idole, à leurs grands frères, leurs parents, leurs maîtresses, leurs professeurs, leurs chefs scouts…
Il y a des enfants qui ne sauront pas trop ce qu’ils veulent faire de leur vie puis ils rencontreront quelqu’un, même cinq minutes, un moment improbable qui peut changer une vie, et ils trouveront les qualités qu’ils possèdent, ils les feront fructifier et deviendront meilleurs.
Il y a des enfants qui n’auront pas de réel objectif de surpassement dans la Vie, juste être heureux (et c’est super !), vivre une vie simple sans se poser de questions, avoir un métier, des amis, une famille…

 


Et puis, il y a les grands....

Ceux qui vous jugent, ceux qui vous disent, enfant ou adulte, « tu n’y arriveras pas », ceux qui veulent vous faire rentrer dans ce foutu moule. Comment ça « Quel moule » ?

Mais si ! Celui-là ! Au choix, le moule « femme active », le moule « bobo », le moule « ch’ti », le moule « BCBG », le moule « parisien pur souche », le moule « campagnard », le moule « macho »,  le moule « mère poule », le moule « jeune fille/jeune homme bien dans sa peau », le moule « rebelle », le moule « féministe » etc…


Tu rentres dans ce foutu moule et tu n’en sors pas ! Tu penses et tu agis comme ce moule te le dit et tu ne changes ja-mais ta ligne de conduite. Pourquoi* ? Mais parce que sinon, ô malheureux, tu vas sortir de ce moule, tu ne seras plus rien, tu n’auras plus d’amis, plus de potes, plus de vie sociale! Et puis, surtout, ô purée, tu vas penser par toi-même, choisir ta vie, assumer tes choix, tu vas devoir expliquer ce que tu fais…

Bref, tu vas te com-pli-quer la Vie !

*Les préjugés sociaux sont des mécanismes cognitifs naturels permettant à chaque individu de se construire une identité et à la société d’intégrer l’individu. Toutefois, si les stéréotypes (ou préjugés à connotation plus négative), sont utiles, ils doivent être une aide et non un frein à l’épanouissement de chacun.

Source ici


Mais, comme toute pâte, les individus sont plus ou moins malléables. Il y a les souples, il y a les cassants, il y a les élastiques, il y a les fuyants, il y a les récalcitrants, il y a les fantasques, il y a les rigides. Le moule, ça passe ou ça casse.


Les préjugés ont la vie dure, les moules font partie de la même catégorie.

Moi, les tartes, je les aime dans mon assiette, pas dans ma Vie !


« Le bonheur, c’est d’être heureux, ce n’est pas de faire croire aux autres que nous le sommes »
Jules Renard
 

Commenter cet article

Martine 21/07/2016 10:24

Bravo pour cet article pertinent ! Se mettre dans un moule qui ne nous correspond pas fait tomber malade et il faut vite chercher un ou plusieurs médecin(s) pour nous soigner. Là c'est vraiment tarte ! J'ai vécu cela jusqu'à 50 ans et depuis j'ai évolué, rencontré des gens merveilleux et la vie c'est du gâteau ;)
Merci encore pour toutes vos publications.
Martine

Docteur Chocolatine 01/08/2016 15:18

Oui, c'est vrai: la vie, c'est du gâteau. A croquer dedans à pleines dents pour en profiter et se régaler chaque jour de ce que la Providence nous offre. Bises et merci!

Afternoon Tea 30/06/2016 15:41

Un grand BRAVO pour ce coup de gueule. Je déteste moi aussi les étiquettes.

Docteur Chocolatine 01/07/2016 13:05

Merci!

Liliane 23/06/2016 13:45

Les statistiques et le moule dès le plus jeune âge non mais ça va pas déja il y a 25 ans cela me rendait .............mauvaise

Docteur Chocolatine 23/06/2016 19:23

Tu vois, je suis pareille...Que les statistiques existent, c'est une chose! Mais il faut faire confiance à l'individu pour dépasser son carcan et surtout choisir sa propre voie, pas rester dans sa boîte et, surtout, ne pas l'obliger même inconsciemment, à y rester. La manipulation mentale existe bien.

marie 23/06/2016 08:19

Comme j'aime trouver dans ce site quelques nourritures spirituelles...J ai déjà répondu par le passé et je reste attentive à ces moments gourmands ...Un vrai bonbon sucré qui adoucit, (aide à guérir?)le moule d un quotidien que l'on nous dit (hélas parfois avec raison...) laid et désespérant...Merci Diane, de nous rappeler que l'on peut choisir de voir la vie dans sa part de beauté ! Amitiés Marie de Bruxelles

Docteur Chocolatine 23/06/2016 19:25

Merci Marie! Un vrai coup de g.... qui couvait depuis fort fort longtemps. Les moules sont désespérément les mêmes, réducteurs de liberté et de bonheur vrai. Rien de pire que de réduire une personne à une étiquette! Mille bises à vous, Marie! Et encore merci!

Graine de faim kely 22/06/2016 23:47

Très beau billet qui fait bien réfléchir,bonne nuit Docteur !
Bises
Lova

Docteur Chocolatine 23/06/2016 19:25

Merci beaucoup beaucoup Lova! Bises

Quatrefilles 22/06/2016 22:02

Dieu que c'est bon de se lâcher un peu, et de vouloir faire comprendre que notre vie, c'est nous et nous seuls qui la construisons. Bisous

Docteur Chocolatine 23/06/2016 19:27

Oh que oui!!! Et surtout rien à faire du "qu'en dira t-on?". Les critiques ne sont bonnes à prendre que lorsqu'elles sont constructives et non motivées par la jalousie.

jackie 22/06/2016 21:25

Une réflexion à quelle j'adhère pleinement ma petite Diane. Bisous et bellel fin d'année scolaire aux petites chocolatine. Bisous

Docteur Chocolatine 23/06/2016 19:28

Tu me connais, Jackie. Je n'ai pas trop ma langue dans ma poche quand la politesse me le permet. Gros bisous à toi aussi!