Nage de melon à la verveine

Publié le par Un macaron, une glace, trois chocolatines

 

Ah un peu de melon, un peu de fraîcheur. J'espère que chez vous, le soleil est là. Il s'est fait tellement désirer qu'on se demande toujours s'il ne va pas encore repartir ce coquin.

Sur nos étals, les melons se font vraiment tentants. Je résiste à ceux d'Espagne pour préférer ceux de chez nous, plus goûteux, plus sucrés...et mes Choux à la crème mascarpone à la verveine et fraises m'ont inspiré cette recette-là. Plus légère certes...rien que pour vous !

 

P1040099

 

 

Pour 2 personnes :

 

1 petit melon

1 cuillère à café de sirop d'agave ou de sucre 

15 cL d'eau

1 sachet de verveine

 

Framboises pour la décoration

 

 

 

Prenez un beau melon.

Evidez le en formant des boules à la cuillère parisienne. Réservez les.

 

Récupérez le reste de la chair.

 

Dans une casserole, portez à frémissement l'eau, la chair du melon, un sachet de verveine et le sirop d'agave.

Laissez durant 20 minutes puis coupez le feu et laissez refroidir. Une fois tiède, enlevez le sachet de verveine et gardez dans un récipient au frigo.

 

Servez quelques heures plus tard en nappant vos billes de melon de la nage à la verveine. Décorez de quelques framboises. 

 

 

 

 

Commenter cet article

nathalie 29/07/2012 21:45

Hop encore une recette de piquée !!
Et que c'est bon, ce petit arrière gout de verveine avec le melon !
Toute la petite famille a aimé .
bisous

Un macaron, une glace, trois chocolatines 29/07/2012 21:48



chic alors ! je suis ra-vie ! bisous



gridelle 29/07/2012 12:59

ouuuhhh que c'est rafraichissant ça! j'aime bien! tu sais de mon côté aussi je passe un peu moins en ce souvent période de vacances et de travaux à la maison oblige!! je reprends le 9 et je n'ai
pas envie!!! ta proposition est adorable, mais si tu viens par chez moi, c'est une trèèès bonne occasion!!! bises

Un macaron, une glace, trois chocolatines 29/07/2012 21:49



Ok promis, je note...faudra pas que j'oublie ! Eh oui, l'avantage des militaires, c'est qu'on a toujours un ou deux copains en Outre Mer à aller voir. bisous



Liliane 29/07/2012 10:01

Alors la différence ,sans être experte car ce fut très dur à cerner, il semblerait qu'ils sont modifiés génétiquement au niveau de la pelure à cause des moustiques en OM et si je les mange sans
avoir touché la "peau" cela se passe nettement mieux ......Je suis sans doute un être fragile MDR!!! J'ai le même soucis l'hiver avec les mandarines il faut que l'on me les pèle........cela amuse
tout le monde...Bon dimanche bisous aux chocolatines

Un macaron, une glace, trois chocolatines 29/07/2012 21:48



C'est étonnant ça ! Merci de l'information car cela pourrait m'être utile dans ma pratique. J'imagine pas avec les mandarines. Et si tu mettais des gants?



Liliane 27/07/2012 13:50

Cela change du melon au porto ou encore au pinot, en ce qui me concerne j'adore le melon et je mangerai matin midi et soir , par contre en outre mer cela me donne de l'urticaire costaud idem pour
la pastèque j'ai eu du mal à trouver ce que c'était ........c'est assez particulier
Le soleil on dirait qu'il veut se cacher........!!!Pffff

Un macaron, une glace, trois chocolatines 28/07/2012 17:40



Matin, midi et soir? Ouh la la ! Plein d'eau dis donc !


C'est étrange que ça donne de l'urticaire en OM. Un additif quelconque car quelle serait la différence avec ceux de chez nous.


Ici le soleil est bien bien présent. Ouf !



aneth 27/07/2012 12:40

coucou, je suis en train de préparer la liste de tous les blogs participants à la ronde spéciale de juillet pour soutenir la ronde interblog.
merci de me laisser un commentaire sur mon blog mentionnant ta participation ou non, c'est plus pratique pour moi répertorier tout le monde et n'oublier personne.
merci

Un macaron, une glace, trois chocolatines 28/07/2012 17:43



coucou aneth ! merci de ta proposition. J'ai une connexion internet complètement aléatoire donc je ne peux te promettre de participer pour ce mois ci. J'en suis bien désolée car j'aurais bien
aimé mais je ne veux pas me désister pour cause de problèmes techniques.


Bisous