THE brownie de Trish Deseine avec des fraises (dedans)

Publié le par Un macaron, une glace, trois chocolatines

Vous allez m'en vouloir n'est ce pas? Anti-régime, anti-taille de guêpe, anti-objectif bikini !!!

De toute façon, l'objectif bikini, vu le temps dans que subit toute la moitié nord de la France, on l'a remisé pour 2013. Le changement (de temps!) c'est maintenant!

Le moral est en berne, les envies de chocolat en hausse. Alors s'il faut bien remonter la croissance ( de notre bonne humeur), autant utiliser les moyens imparables : j'ai nommé THE BROWNIE ( oh yeaaaah !)

Alors voici la petite histoire du brownie à tomber par terre :

Ca commence par "Il était une fois...votre humble servante spécialite en médecine et chocolat. Elle était en train de regarder un fond de fraises qui lui faisait de l'oeil et puis, il y avait aussi des oeufs, du beurre, du chocolat.

Passons au "je", si vous le voulez bien pour continuer le récit...

Le tout ensemble, je savais que ça faisait un beau gateau. Mais j'en voulais un très fondant, très régressif et j'ai piqué la recette de Trish Deseine dans son livre "Je veux du chocolat", une de mes références. Je me suis dit que, pour les brownies, sa recette devait surpasser les autres. 

Eh bien, j'ai eu raison : le brownie que j'ai obtenu était le meilleur que j'ai jamais mangé. Pas un de ceux industriels qui sont à peine croustillants en haut, à peine fondants dedans et qui, en plus, sont souvent avec de l'huile de palme.

Pas celui que j'avais gouté à la case de l'Oncle Tom qui sortait du frigo. Sacrilège !

Non, un brownie dont le dessus croustille quand vous plongez la cuillère puis en dessous, ça fond dans la bouche. C'est très noir et c'est tout doux en même temps.

Et puis bien sûr, il faut respecter la règle n°1 : conserver à température ambiante et déguster le lendemain, il n'en est que meilleur.

 

  P1040884

 

 

Pour 8 personnes

Préparation: 10 minutes

Cuisson: 30 minutes

120 g de chocolat noir

90 g de beurre

2 oeufs battus

220 g de sucre roux

90 g de farine

30 g de noix de pécan caramélisées

100 g de fraises

Faîtes fondre le chocolat et le beurre au bain-marie.

Laissez refroidir puis incorporez les deux oeufs

Ajoutez délicatement sans tourner de façon énergique le sucre puis la farine et enfin les noix de pécan.

Versez la moitié de votre préparation dans le moule, parsemez de fraises puis recouvrez du reste de la préparation.

Enfournez à 180°C durant trente minutes et laissez refroidir avant de démouler. Dégustez le lendemain à température ambiante.

 

Alors il ne va pas mieux le moral hein? Le soleil tant pis ! Vous êtes zen maintenant...

Commenter cet article

gridelle 10/07/2012 12:34

t'as raison! c'est top quand t'as pas le moral ça!!! j'adooooore!!!! bises

Un macaron, une glace, trois chocolatines 12/07/2012 15:40



En fait, même quand tu as le moral aussi, non? Lol !



annabelle 09/07/2012 18:35

j'adooore ce brownie (je l'ai déjà fait plusieurs fois avec succès) mais je n'avais jamais pensé y ajouter des fruits : j'aime beaucoup cette audace!!!

Un macaron, une glace, trois chocolatines 10/07/2012 10:02



Merci. C'est l'association fraise-chocolat : ça me fait complètement craquer...fondre je dirai même. A essayer alors de ton côté ! Bises



olivia 09/07/2012 11:29

ah ah, nous avons les mêmes lectures! j'allais proposer demain une recette de trish mon amie que yannick m'a faite ce weekend: mousse au chocolat au lait et au caramel beurre salé... très légère
malgré le titre, un pur régal!!! parce que même là où il fait beau on a besoin de chocolat :) en tout cas ton fondant donne envie!!!! bisous et je t'envoie un rayon de soleil!

Un macaron, une glace, trois chocolatines 10/07/2012 10:03



Il est horrible, ce livre. Dès que je le feuillette, je me mets à manger une plaquette entière. Ta mousse me dit bien. Je sens que je vais partir avec le bouquin en vacances; Lol !



bblinou83 09/07/2012 11:08

Ca tombe bien, on va pas à la mer cet été donc pas de bikini! Je peux en prendre une grosse part

Un macaron, une glace, trois chocolatines 10/07/2012 10:04



La mer, c'est surfait ! Lol ! Alors bon appétit !