Côte de boeuf et son sirop d'os façon Arthur Le Caisne

Publié le par Docteur Chocolatine

Pour les Cotentinois ou plutôt les habitants de la Manche, j'ai "un bon plan" pour vous. Un de mes amis proposent des colis de boeuf de grande qualité à un prix plutôt sympathique.

En ouvrant son "énoooorme" colis, la côte de boeuf m'a aussitôt fait de l'oeil. Ce n'est pas un produit que nous nous permettons d'acheter d'habitude vu son prix et aussi le fait que nous soyons peu à table.

Avec la recette d'Arthur le Caisne "La Cuisine, c'est de la Chimie", nous avons dégusté une côte succulente accompagnée de son sirop d'os. Un seul conseil à vous donner : protégez bien votre four car le nôtre (et surtout nos coudes qui ont du fournir beaucoup d'huile pour tout astiquer) s'en souvient encore. Mémorable fût l'heure passée à vouloir finir cette recette tout en me battant avec les émanations de "graisse brûlée".

Pour mes lecteurs intéressés par Utahbeef, sachez que la prochaine commande sera livrée pour le 28 novembre soit à Sainte Marie du Mont, soit à Cherbourg même.

Envoyez donc un mail à Nicolas utahbeef@yahoo.fr ou pour les connectés à facebook, likez sa page Facebook pour les informations nécessaires.

 

Ce bon plan est idéal pour les grandes familles, les petits budgets ou les "carnivores". Nous avons profité le week-end dernier d'une vingtaine de personnes à la maison pour "se faire" un déjeuner à thème hamburger. Et nos invités du jour confirmeront je l'espère la qualité de ses steaks hâchés 100% pur boeuf local.

Voici ce que Nicolas en dit : "La race que j’élève est la Limousine. Les vaches sont élevées sur ma ferme à Sainte Marie du Mont, en pâturage sur un modèle très extensif et respectueux de l’environnement (pas d’engrais chimiques ni pesticides) 
Leur nourriture : 
Le printemps, l’été et en automne, elles broutent de l’herbe dans mes prairies du parc Naturel régional 
L’hiver, elles mangent le foin récolté l’été sur ma ferme. Elles disposent d’une grande aire extérieure ou elles peuvent manger et accèdent librement à une stabulation pour se mettre à l’abri quand elle le veulent.
Pour la période d’engraissement, elles ont accès à une ration de céréales, un mélange fermier issu de minoteries locales afin d’optimiser le persillé de la viande, source de gout et tendreté.

Concernant les veaux, ils sont élevés en pâturage, avec leur mère avec une alimentation au lait de leur mère et de l’herbe qu’ils broutent en prairie"

 

Pour 6 personnes

 

1 côte de boeuf de 1.5kg

 

Le sirop d'os

1kg d'os et de parures de boeuf (demandez à votre boucher)

1 petit poireau

3 carottes moyennes

3 échalotes (ou des oignonsà

3 gousses d'ail écrasées

2 feuilles de laurier

 

La compotée de tomates

6 grosses tomates Roma (1.5kg environ)

5 grammes de gingembre frais

1 pincée de 4 épices

10 ml de vinaigre de vin blanc

 

Le sirop d'os:

Enfournez vos os à 200°C durant 1 heure (enveloppez les sinon vous risquez de me maudire comme je me suis maudite quand j'ai du nettoyer mon four)

Epluchez vos carottes et coupez les en dés. Emincez les échalotes et détaillez le poireau en morceaux. Ecrasez les gousses d'ail épluchées.

Puis mettez-les dans une casserole, couvrez d'eau froide, du laurier, des carottes, du poireau, des gousses d'ail et des échalotes. Laissez frémir une heure. Chinoisez.

Ajoutez 7.5 cl de vin rouge au liquide obtenu et laissez réduire jusqu'à consistance sirupeuse (il vous restera environ 20% de l'original).

 

Le confit de tomates

Pendant ce temps, coupez vos tomates en 4. Ajoutez les épices, le gingembre râpé et le vinaigre. Couvrez sur feu moyen pendant une heure puis laissez réduire en découvrant pendant 1h à 1h 30. Vous aurez une compotée au goût exquis de "ketchup". Oui oui !

 

 

La côte de boeuf:

Sortez votre côte 1 heure avant de la faire cuire du frigo. Massez la légèrement.

Préchauffez le four à 160°C. Versez un peu d'huile d'olive dans votre main et caressez la côte pour l'enduire d'un film d'huile très fin.

Faites chauffer une cocotte ou un grill à température maximale et faites y dorer légèrement la côte, 5 min de chaque côté (en la retournant avec deux cuillers pour ne pas la percer), juste pour développer son goût. Transférez la dans le plat et enfournez pour 15 minutes en la retournant au bout de 7 à 8 min.

Dès que la côte est cuite, sortez la du four, enveloppez la dans du papier aluminium et laissez reposer 10 min.

 

Réchauffez le sirop d'os. Coupez la côte de boeuf, salez et poivrez. Servez la sur un plat chauffé, arrosée d'un peu du sirop d'os.  Présentez le reste du sirop dans une saucière.

 

Accompagnez cette côte de boeuf de frites, de pommes de terre sautées, d'une purée maison, de haricots verts ou simplement d'une bonne salade verte.

Publié dans Pour les carnivores

Commenter cet article

Bleu combava 08/11/2014 19:43

Je suis très viande rouge moi! Et la côte de bœuf préparée ainsi, avec autant de délicatesse, ça émousse mes papilles! Je ne connaissais pas le sirop d'os par contre il me tarde d'essayer, en suivant tes conseils avisés! ;-)

Anne 06/11/2014 20:47

Si je n'en fais pas tous les jours, nous aimons cela ! Je la fais avec un beurre rouge, mais je note ta recette, bissous

Dr Chocolatine 07/11/2014 14:13

Vu le prix, il faut dire qu'on ne peut en manger tous les jours....mais autant en faire soi même quand on peut. Bisous

Mel 06/11/2014 11:49

oh mazette j'adore la côte de boeuf, une spécialité de mon papa qui la fait dans la cheminée, miammmmmmmmmmmmmmm, gros bisous miss (et après ce qu'on a vécu rien de tel que de la viande bien rouge :p )

Dr Chocolatine 07/11/2014 14:10

Franchement une côte de boeuf...c'était dur à finir...Dommage que les chocolaines n'aiment pas autant que nous : il faut mâcher. Mais qu'est ce que ça fait du bien de temps en temps.