Coings pochés au miel

Publié le par Docteur Chocolatine

Contrairement à ce que j'aurais pu penser, les coings voyagent par delà l'Atlantique pour atterir sur les étals des supermarchés guadeloupéens. Et, comme en métropole, ils sont souvent boudés par une majorité de consommateurs.

Il faut dire que le coing se mérite: il a la chair dure et le goût tendre. Le cuisinier obstiné saura avoir gain de cause avec un bon couteau et surtout une attention toute particulière pour ses doigts. Je vous conseille d'ailleurs de ne jamais vous lancer dans une entreprise de découpage, épluchage ou éminçage lorsque vous êtes fatigués. Les blessures par objet contondant (couteau/mandoline/éplucheur) sont bien plus nombreuses dans ces cas-là.

Aujourd'hui, c'est une recette très très simple que je vous propose. Il vous suffira juste d'un peu de pugnacité pour découper les coings mais ensuite, "tout vient tout seul" et vous pourrez découvrir le coing presque "au naturel".

Ma Mini mini n'a pas apprécié ce fruit. C'est dommage pour elle mais je comprends que la sensation légèrement rapeuse du coing en bouche ne l'a pas enthousiasmée. Elle se rattrape avec les mangues, les avocats et les bananes d'ici.

Et si vous chercher d'autres recettes de coings, je ne saurais que trop vous conseiller d'aller voir chez Isabelle et ses coings au vin rouge, chez Sylvain et ses 32 recettes de coings (!) ou encore chez Cuisine et Cigares avec sa pâte et gelée de coing.

Coings pochés au miel
Pour 6 personnes:
Facile
Préparation: 10 minutes
Cuisson: 45 minutes
3 coings
1L d'eau
300g de miel
1 gousse de vanille
 
Sur feu doux, préparez une casserole haute avec l'eau et le miel.
Pelez les coings, évidez les. Fendez en deux la gousse de vanille, ajoutez les graines dans le sirop de pochage (miel + eau) puis  plongez également les coings. Laissez frémir durant 45 minutes jusqu'à ce que les coings soient cuits à coeur puis laissez reposer dans le sirop jusqu'à ce qu'il revienne à température ambiante.
Dégustez le lendemain nature ou avec une boule de glace vanille (miam!)

Commenter cet article

Anne-Marie Chatelet 18/12/2015 15:59

Les coings sont aussi très bons confits dans la grenadine et des graines de cardamome .C'est une recette découverte dans " la cuisine acidulée de Michel Troigros" il y a également dans ce livre une recette de gouire aux coings et la grenadine excellente. La gouire est un clafoutis dans la région de Lyon .
.Merci pour vos bonnes recettes
Joyeux Noël

isabelle 12/11/2015 09:35

Poché longuement dans un sirop parfumé, c'est aussi au plus simple que je les préfère, les coings et moi c'est une histoire d'amour :-)

Gros bisous de Belgique, ici il fait toujours ensoleillée et lumineux, les couleurs de l'automne sont magnifiques. Par contre, d'ici qlq semaines, j'envierais ta chaleur, les t° baissent, j'aime pas ça !! ;-)

Docteur Chocolatine 13/11/2015 01:05

Merci Isabelle! Je te comprends complètement : ici, on souhaite la fraîcheuur en oubliant combien c'est également démoralisant un ciel toujours gris. Je vais racheter des coings tant que c'est la saison parce que je n'ai pas fini de les découvrir. La tarte tacoing, surtout, est à tenter absolument!