Flan parisien d'Isabelle (et de Michalak aussi)

Publié le par Docteur Chocolatine

Ma Petite (plus si petite que ça) Chocolatine voulait absolument faire un flan. Je ne peux pas dire que j'en raffole...la faute à des souvenirs de flans industriels particulièrement compacts et fades. Ce n'est pas un dessert que j'ai l'habitude de réaliser et les seuls qui sont sur le blog viennent d'Isabelle, comme celui aux abricots et celui aux myrtilles et tonka.

Alors, forcément, je garde mes valeurs sûres et je lui ai fait découvrir le talent de ma chère Isabelle qui me manque bien sûr même si elle habite pas loin de chez nous (merci le confinement). Et en plus, les noix utilisées dans la pâte à cookies ont été décortiquées de ces mains, elle me les a offertes bien gentiment l'an dernier.

Pour info, j'ai  utilisé comme à mon habitude des gousses de David Vanille qui est train de refaire son site. N'hésitez pas à profiter de ses offres, c'est le moment!

 

Flan parisien d'Isabelle (et de Michalak aussi)
Pour 8 personnes
 
Flan   
1 L de lait
25r de crème liquide (35%)
2 gousses de vanille de David
200gr de jaunes d'oeufs (10 jaunes)
 200gr de sucre
 100gr de Maïzena
          2 cuillères à soupe de rhum brun (à mettre le lendemain
 
 
Fouettez le sucre avec les jaunes d'oeufs et la maïzena
Grattez la vanille et versez dans le lait. Faites chauffer doucement le lait et la crème et couvrez pendant 10 minutes. s puis versez en filet sur le mélange oeufs/sucre/maïzena. Reportez de nouveau sur feu doux/moyen et remuez jusqu'à épaississement. C'est le même principe que la crème pâtissière.
Réservez au frigo toute une nuit

 

Base cookies amandes :  
80gr de cassonade blonde
40gr de beurre doux à température ambiante
1  oeuf 
125gr de farine
1 pincée de levure chimique
50 g de chocolat noir
50 de noix
 
Coupez grossièrement les noix avec vos doigts. Hâchez le chocolat. Mettez tous les ingrédients dans le bol du robot muni du batteur K feuille, mélangez à petite vitesse jusqu'à obtenir un sable grossier et homogène, arrêtez avant que la pâte ne se ramasse en boule. Réservez 10 minutes au frigo avant d'étaler la pâte dans le moule.
 
Versez la pâte à cookies dans le cercle beurré et l'étendre du bout des doigts (pour que la pâte ne colle pas aux doigts, je les enfarine légèrement) en la faisant remonter légèrement sur les bords. 
 
Cuisson et repos : 
Sortez la crème à flan du frigo, ajoutez le rhum, au batteur électrique fouettez à faible vitesse une petite minute pour bien assouplir l'appareil.  Enfourner pour 45-50 minutes.
 Et effectivement comme dit Isabelle, le flan a une jolie croute dorée mais le centre est encore tremblotant. Il figera en refroidissant. 
 
Quand le flan est encore chaud, étalez délicatement une cuillère à soupe de glaçage neutre. Le flan sera joliment brillant.
Flan parisien d'Isabelle (et de Michalak aussi)

http://pourquoi-pas-isa.blogspot.com/2014/12/flan-parisien.html

Commenter cet article

Isabelle 25/11/2020 14:49

Bravo Philomène (et Diane aussi bien sûr), il est super classe ce flan ! . . . Vivement d'autres rencontres et échanges gourmands, bisous frisquets envoyés par les airs en attendant mieux ;-)