Galette des rois des "oursons" : poires, noisettes et miel de citronnier de Rigoni

Publié le par Un macaron, une glace, trois chocolatines

Voilà, voilà...je vous avais promis de vous donner la recette de la galette qui me trottait dans la tête. Et puis, je me suis lancée, j'ai fait les choses à fond : pâte feuilletée inversée maison, crème de noisettes maison, poires poêlées...Moi qui n'aime pas les galettes, là, j'ai revu mon jugement.

Quand elles sont faites maison, elles sont peut-être un peu moins jolies que chez mon boulanger-pâtissier mais elles sont toutes aussi bonnes et, en plus, on choisit ce qu'on met dedans. Si ce n'est pas royal ça...

Pour la pâte feuilletée inversée, j'ai choisi celle de Chocolat à tous les étages.

Sa recette est très bien expliquée pas à pas...avec les photos en plus. Je pense juste avoir choisi un beurre qui était un peu trop humide et avoir oublié de travailler ma pâte sur un plan de travail fariné. 

Du coup, je me suis fait un peu peur au moment où j'ai du décoller la pâte du film plastique juste après l'avoir abaissée. Oups ! J'ai cru que la galette allait se retrouver "chausson" car la deuxième abaisse a bien failli se déchirer lamentablement.

Ensuite j'avais envie de miel, comme un petit ourson. Alors voilà que j'ai improvisée une crème de noisettes avec du miel. Je me suis inspirée d'une crème d'amandes (l'une des composantes de la frangipane) de Philippe Conticini que j'ai trouvée sur internet. L'avantage de cette crème d'amande est qu'on utilise le jaune d'oeuf qui reste pour la dorure.

Et puis, une fois tout mon montage réalisé, je me suis aperçue que j'ai oubliée de mettre la fève. J'ai du la rajouter juste avant la cuisson. Non mais quelle étourdie je fais ! Enfin, vous me direz combien d'entre vous y pensent à chaque fois???

A la dégustation, la galette était très fondante : on sentait les poires, légèrement le miel rehaussé avec la crème de noisettes, le tout dans une pâte feuilletée bien croustillante. Que du bonheur !

 

 

galette 2013 noisettes, miel, poire (2)

 

Pour 6 personnes

 

La pâte feuilletée inversée (ou sinon 2 pâtes feuilletées du commerce pur beurre, j'insiste)

 

1ère détrempe

30g de farine T 45

30g de farine T55

160 g de beurre à température ambiante

 

2ème détrempe

75g de farine T45

75g de farine T55

1 cuillère à café de sel

50g de beurre

10 cL d'eau plus ou moins

1/4 cc de vinaigre

 

Ensuite, je vous laisse suivre pas à pas les explications de Chocolat à tous les étages. Parce que ce serait du copié-collé de sa recette.

 

Seul conseil à bien retenir si vous vous lancez dans la confection de la pâte feuilletée inversée : prenez votre temps. Choisissez une journée où vous savez que vous serez chez vous car il faut "plier" sa pâte environ toutes les deux heures..

Ensuite vous pouvez faire votre galette le lendemain.

 

 

 

Pour la crème de noisettes légères...inspirée d'une crème d'amandes légères de Monsieur Conticini

90g de beurre pommade

90g de miel de citronnier de Rigoni

90g de poudres de noisettes

1 oeuf entier + 1 blanc (réservez le jaune pour la dorure)

 

1 grosse poire comice pour la garniture

 

 

Dans un four à 180°C, laissez torréfier sur une plaque recouverte de papier sulfurisé la poudre de noisettes durant 10 minutes. Laissez refroidir.

 

Ajoutez la poudre de noisettes au mélange beurre-miel. Fouettez jusqu'à obtenir un mélange homogène puis ajoutez l'oeuf et le blanc d'oeuf. Laissez reposer au frais au moins une heure

 

Pelez puis coupez votre poire en fines lamelles et faîtes les revenir dans un peu de matière grasse (beurre) sur une poêle à feu moyen. Egouttez et laissez refroidir.

 

Abaissez vos deux pâtes. L'une doit être un peu plus grande que l'autre.

 

Etalez au pinceau du jaune sur tout le pourtour de la première en laissant 1/2 cm du bord sans jaune. De façon à ce qu'il ne coule pas et permette à la pâte feuilletée de lever.

 

  galette 2013 noisettes, miel, poire (1)

Etalez vos lamelles de poires au milieu comme sur la photo. Versez votre crème de noisettes au miel. Il vous en restera probablement deux bons tiers. Je l'ai congelée et l'ai réutilisé pour des petites tartelettes légères. Pas de gaspillage à la maison.

 

Posez votre deuxième abaisse de pâte dessus. Avec vos doigts pressez légèrement pour faire adhérer les deux pâtes et ensuite chiquetez à l'aide du bord non coupant d'un couteau.

Dorez à l'oeuf.

 

Réservez au frigo 45 minutes. Sortez la et dessinez des dessins délicatement dessus à la pointe d'un couteau. Dorez de nouveau.

 

Enfournez à 170°C durant 15 minutes puis baissez à 150°C durant 15 minutes (j'ai fait ainsi car ma galette commençait à être bien dorée à 15 minutes de cuisson).

 

Aussitôt sortie du four, étalez un sirop soit maison comme sur sur cette galette des rois fruitée avec 30g sucre et 50ml eau...soit plus flemmarde, j'utilise le sirop Chocolat Cookies de Monin (je précise que je ne suis pas sponsorisée) qui a surtout le goût de caramel et qui m'aide beaucoup à réaliser des viennoiseries bien brillantes.

 

Conservez à température ambiante et faîtes réchauffer le lendemain à 120°C durant 20 minutes avant dégustation.

 

galette 2013 noisettes, miel, poire (5) 

 

Petit conseil, j'ai choisi de faire la galette la veille au soir pour moins de stress et parce que j'ai noté qu'elles étaient meilleures réchauffées.

 

 

Commenter cet article

S. Nathalie 17/01/2013 08:56


Je viens d'en préparer une.......... elle sera mangé ce midi!!!!!


Je crois que la fève oubliée arrive chez toutes celles qui font des galettes maison ;)


Bises et bonne journée.

Un macaron, une glace, trois chocolatines 18/01/2013 13:59



Oui c'est rigolo...et embêtant à la fois...Je ne parle pas du quatre-quart pour l'école de Petite chocolatine où j'ai oublié de mettre de la levure. Très bon mais un peu plat...



isabelle 17/01/2013 07:36


La galette maison y’a rien de tel !!   Miel de citronnier et noisettes, je suis certaine que j’aurais aimé,
cette fois c’est moi qui m’invite     ;-)   


….  la fêve, excellent, comme un air de déjà vu …  Hihihihiiiii 

la poêle qui rit 16/01/2013 16:05


Oh ! ils sont civilisés quand même dans la Manche....avec le beurre Charente-Poitou tu crois qu'ils seraient jaloux ?
Si t'en trouves pas, je t'en envoie une cargaison, tu mets au congél.....

elisabeth 16/01/2013 15:59


Quelle patience ! Car il en faut pour préparer soi-même de la pâte feuilletée. Je m'y suis déjà essayée et à chaque fois je m'emmèle dans les tours !


Je suis bien d'accord avec toi, la galette à la maison c'est bien mieux, moi aussi j'y mets ce que l'on décide sur le moment. La plupart du temps une compôtée de fruits frais car certains
testeurs n'aiment pas trop les garnitures crèmes.


Encore félicitations ! Bonne journée

gridelle 16/01/2013 11:56


et bien tu veux que je te dises? je la trouve très tentante ta galette! l'idée du miel me plait beaucoup! bises

Un macaron, une glace, trois chocolatines 16/01/2013 15:49



Merci beaucoup ! Trouves tu des poires à la Réunion? Bisous



Stef de Fla 16/01/2013 09:52

Tiens on a la même recette de pâte feuilletée. Une garniture bien gourmande comme j'aime.

Un macaron, une glace, trois chocolatines 16/01/2013 15:49



Faut remercier Chocolat à tous les étages. Au top sa pâte ! Alors tu as fait des galettes? Ou tu congèles ta pâte feuilletée? Bisous



la poêle qui rit 16/01/2013 09:24


Voilà j'ai retrouvé : faute de beurre de tourage, on peut employer le beurre AOC Surgères ( Charentes-Poitou) qui ne contient que 18% d'eau !

Un macaron, une glace, trois chocolatines 16/01/2013 15:48



Bon, je cherche la prochaine fois que je vais au supermarché. D'habitude, je prends les plaquettes de 500g beurre breton. Mais si y en a pas, je fais comment? Parce que, chez moi, parfois, les
produits ne sont pas toujours au top.


Pourtant, je suis dans le pays du beurre et de la crème. Et puis, si j'achète du beurre uniquement pour faire ma pâte feuilletée, je vais finir par virer snob. Hi hi hi !



la poêle qui rit 16/01/2013 09:18


Moi je dis : chapeau M'dame.....quel courage, mais avec comme prof' de pâte feuilletée la Madame Chocolat ça ne pouvait que fonctionner comme sur des roulettes ! (j'avais une astuce pour le
beurre mais il faut que je recherche où j'ai vu ça...)
Ta garniture est hyper originale, quant à la fève c'est pratiquement chez tout le monde...elle est zappée, et il faut déployer le plan B pour aller la mettre à sa place !!!!!

Un macaron, une glace, trois chocolatines 16/01/2013 15:46



Merci ! Je l'ai mérité cette pâte feuilletée, je l'ai travaillé à bras le corps. La fève, quand je me suis aperçue que je l'avais oubliée, j'ai pensé à deux-trois blogueuses (Isabelle B. de
Pourquoi pas et toi) qui sont des adeptes de ce gag là.


Hier, j'ai fait un quatre-quart pour l'école pour l'anniversaire de la deuxième. Je me casse la tête pour tout bien faire ...et j'oublie le sachet de levure.


A première vue, il semble bon quand même. Heureusement, les enfants ce n'est pas difficile.