La Marine, une étoile à Carteret

Publié le par Un macaron, une glace, trois chocolatines

P1060082 P1060086

 

La Marine à Carteret est l'un des seuls étoilés de la Manche avec le Pily déjà apprécié ici.

 

Le cadre y est somptueux, chic. Le personnel aux petits soins reste aimable et efficace sans être trop distant.

Quant à la dégustation, c'est tout simplement l'un des meilleurs restaurants "huppés" que nous ayons fait.

 

Des beurres de chez Bordier, célèbre artisan malouin...d'une mise en bouche crèmeuse de foie gras avec coques et émulsion de chou-fleur (associer le foie gras et les coques, un pari réussi), les débuts de la soirée étaient prometteurs...

 

P1060088

 

Huîtres creuses dans une émulsion d'huîtres et caviar de hareng...une entrée très fine, légèrement iodée et peu salée comme on aurait pu s'y attendre qui me rappelle alors F. Ponge

"L'huître, de la grosseur d'un galet moyen, est d'une apparence plus rugueuse, d'une couleur moins unie, brillamment blanchâtre. C'est un monde opiniâtrement clos. Pourtant, on peut l'ouvrir : il faut alors la tenir au creux d'un torchon, se servir d'un couteau ébréché et peu franc, s'y reprendre à plusieurs fois. Les doigts curieux s'y coupent, s'y cassent les ongles : c'est un travail grossier.

A l'intérieur l'on trouve tout un monde à boire et à manger : sous un firmament (à proprement parler) de nacre, les cieux d'en dessus s'affaissent sur ceux d'en dessous, pour ne plus former qu'une mare, un sachet visqueux et verdâtre, qui flue et reflue à l'odeur et à la vue, frangé d'une dentelle noirâtre sur les bords.

Parfois, très rare, une formule perle à leur gosier de nacre, d'où l'on trouve aussitôt à s'orner"

F. Ponge Le Parti Pris des Choses 1942

 

P1060089

 

Puis un foie gras cuit au gros sel, chutney figues et fruits du mendiants, abricots secs, pistaches, pain d'épice...

Finalement, j'apprécie la terrine de foie gras cuite de façon traditionnelle car plus ferme et moins salée. Même si j'ai déjà testé ce mode de cuisson l'an dernier

 

P1060090 P1060091

 

Le foie gras poêlé, kumquats confits, citron vert et gingembre

Un accord sans faute !

 

Noix de saint jacques, mousse de haricots coco paimpolais. Coup de coeur pour les dés de chorizo sur le dessus...

Franchement, là, je VEUX la recette. Car je crois bien que ce plat là me donne une petite idée pour les fêtes.

 

P1060092

 

La poitrine de pigeonneau, pulpe de tamarin et chutney d'ananas.

Le tamarin étant assez fort en goût, il se marie fort bien avec cette viande de caractère. Quant au chutney d'ananas, même s'il était délicieux, je l'ai presque trouvé "de trop" dans l'assiette. Il faut dire que je commençais à n'avoir plus faim...

 

P1060093 P1060094

 

Côté fromages, chèvre frais surmonté d'une gelée de miel et pesto de roquette.

La présentation m'a plutôt laissé songeuse ou fort interrogative. Je vous laisse contempler et peut-être deviner pourquoi...

 

Quant au nougat de fourme d'ambert, "déjà" apprécié au Vauban, il était tout aussi bon ici.

Caramel de porto en accompagnement...

 

P1060095 P1060096

 

Passons aux desserts : Madame ne résiste pas à une tasse de chocolat : glace café et chocolat à la cardamone (pour les deux) mousse de cacao et brownie (pas assez fondant pour moi mais bon...délicieux quand même)

Et Monsieur est plus raisonnable : gelée d'agrumes à la bergamote, panna cotta et financier au thé vert. Plus léger que moi...

 

P1060080  P1060085

 

Enfin, ça valait bien le coup car ce n'est pas tous les jours qu'on fête une décade ensemble...n'est ce pas Chéri ?

Commenter cet article

YZA foodista 23/10/2012 11:34


Je reviens régulièrement au pays. L'espace, l'air, la campagne et la mer me manquent tellement à Paris. Un retour aux sources me fait toujours le plus grand bien.


La Marine est sans doute une de mes tables préférées en Normandie comme Ivan Vautier à Caen qui vaut le détour.


Bonne continuation sur ton blog!

Un macaron, une glace, trois chocolatines 25/10/2012 22:53



Comme je te comprends...J'apprécie énormément les qualités de la région. IV à Caen a été "testé" une nuit mais pas pour dîner malheureusement.


Si d'aventure tu reviens en Normandie, essaye de diner au Vauban à Cherbourg. La Gourmandine n'est pas mal non plus. Il y a heureusement ici des endroits bien agréables.


La Marine est effectivement une table d'exception. Je penserai à acheter son livre, promis. A bientôt !



YZA foodista 22/10/2012 23:21


Il semble que nous avons des goûts communs. En tant que Normande, je fais partie des aficionados de LA MARINE qui est un délicieux endroit dans tous les sens du terme. As-tu acheté le livre de
cuisine du chef? Il est superbe & original. Je te fais suivre le lien d'une de ses recettes que j'ai mis sur mon blog.


http://yzafoodista.canalblog.com/archives/2010/09/25/19161617.html


 

Un macaron, une glace, trois chocolatines 23/10/2012 09:25



Ah ta crème de langoustines semble un pur bonheur. Je sens que je vais me la faire...Enfin, je dis ça et j'ai toujours des "tonnes" de recettes sous le coude...


Non, je n'ai pas acheté le livre. Une idée de cadeau pour monsieur tiens...Tu passes souvent en Normandie. C'était la première fois que nous  y allions et probablement pas la dernière même
s'il faut quand même trouver des occasions pour une aussi belle tablée.


Merci en tout cas pour le lien. bises



Zélie 22/10/2012 22:04


quel succulent menu !!!!!!!!!!!!! une très belle soirée en amoureux !

Un macaron, une glace, trois chocolatines 23/10/2012 09:18



Oh oui ! A faire absolument un jour...un étoilé très agréable et pas snob (ce que je fuis).



Elodie 22/10/2012 18:01


ahhhh j'ai faim!


Effectivement ça valait le coup, en tout cas, ça donne l'eau à la bouche.


Ici, faudrait vraiment qu'on trouve une babysitter pour se faire de sorties en amoureux.


BiZ

Un macaron, une glace, trois chocolatines 23/10/2012 09:11



Ah oui c'est sûr. Pas de petites annonces visibles? Tu vas en trouver c'est sûr. C'est important quand même. Et ça dépanne ! Bisous bisous