Riz au lait écossais ou "on the rocks" pour Mamina et Stéphane Jego

Publié le par Un macaron, une glace, trois chocolatines

Quand Mamina nous a proposé avec Stéphane Jego d'inventer un riz au lait qui plairait au maître incontesté de ce dessert si traditionnel pour gagner (!) en plus un repas gastronomique chez l'Ami Jean, son bistro préféré , mon esprit curieux a vite flairé la bonne aubaine car j'aime beaucoup les défis.
 
Loin de la suggestion étrange de mon cher et tendre "et si tu faisais champagne-wasabi", j'ai décliné ça "à l'écossaise".
Pas de calvados sous la main, mais du whisky et ensuite l'idée a fait son chemin. Tiens...des glaçons de fruits, ça pourrait être pas mal. Et un fruit qui existe en Ecosse, c'est bien la pomme.
Et hop, c'est tout trouvé. J'adapte une recette de Yannick Alléno pour les "glaçons de pommes" et voici un riz au lait "on the rocks". Pas glacé du tout mais très crémeux.
Vous n'aimez pas le riz au lait? Moi non plus. Après avoir goûté à celui-là, dont la recette est très fidèle à celle de l'Ami Jean, je ne dirai plus jamais "Je n'aime pas le riz au lait" mais je dirai "J'aime le riz au lait de Stéphane Jego".
Et vous qu'en pensez vous ? Ca vous tente de relever le défi ?
En tout cas, si le coeur vous en dit, retenez la recette de Stéphane.
Il a gardé toutes les qualités du riz au lait en lui enlevant tous ses défauts. Son riz au lait est crémeux, fondant avec du caractère. Pascale du blog "C'est moi qui l'ai fait" le décrit "comme une couette un soir d'hiver". Oui, c'est vraiment ça ! D'ailleurs, j'ai choisi la décoration pour évoquer ce côté si réconfortant de son riz au lait.
Allez zou, une lampée de whisky pour se réchauffer et à vos casseroles !
 
 
riz au lait ecossais
 
 
 
Pour 4 personnes
Préparation : deux heures (vous pouvez préparez la crème anglaise, les glaçons de pommes caramélisées et le riz au lait la veille)
 
Le riz au lait
100g de riz rond
100g de sucre
500 ml de lait entier
 
Pour la crème anglaise au whisky
500 ml de lait entier
3 jaunes d'oeufs
50g de sucre
1 gousse de vanille
5 cl de whisky

Glaçons de pommes caramélisées
2 pommes
100g de sucre
2 grammes d'agar-agar
 
La crème fouettée
20 cl de crème liquide entière
1 cuillère à soupe de vieux whisky
 
Préparez votre crème anglaise:
Fendez votre gousse de vanille en deux, grattez la et plongez la dans le lait. Versez le lait dans une casserole et portez "presque" à ébullition.
Pendant ce temps, battez les jaunes avec le sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent.
Une fois le lait frémissant, versez le doucement sur le mélange jaune-sucre tout en fouettant. Ajoutez le whisky (et ne vous servez pas au passage sinon vous risquez de ne pas finir la recette)
Puis remettez le mélange dans la casserole mais cette fois-ci au bain-marie. Cuisez doucement tout en remuant jusqu'à ce que la crème anglaise nappe la cuillère
Laissez refroidir puis réservez au frigo.
Le riz au lait
Versez le lait et le riz dans une casserole, portez à ébullition puis laissez sur feu très doux durant deux heures en remuant de temps en temps.
Quand le riz est presque collant, versez le sucre et remuez jusqu'à ce qu'il soit dissout.
Laissez le refroidir.
Les glaçons de pommes caramélisées (un peu inspirés des cubes de tatin façon Y. Alléno)
Epluchez vos pommes et coupez les en fines lamelles.
Faîtes un caramel bien roux avec le sucre. Ajoutez vos lamelles de pomme, remuez un peu et couvrez durant 20 minutes. Les pommes vont se dissoudre complètement dans le caramel. Rajoutez alors l'agar-agar. Remuez pendant 2 minutes puis déposez dans des bacs à glaçons et gardez au frigo/
Avant de servir, détendez le riz au lait avec 10 cL de votre crème anglaise.
Fouettez la crème liquide entière à laquelle vous pouvez rajoutez une cuillère à soupe de whisky (si vous aimez son goût un peu fort) et incorporez la au riz au lait.
 
riz au lait écossais-copie-1
 
Déposez vos dés de pommes confites au dessus de votre riz au lait et régalez vous !
Il vous restera de la crème fouettée et de la crème anglaise. Avec une sorbetière, vous ferez une très bonne glace vanille-whisky.

Commenter cet article

Maman Dine 22/12/2012 15:28


:)

Maman Dine 21/12/2012 07:30


J'espère que ta recette sera retenue. Elle est très originale en tout cas. J'aime beaucoup l'expression de Pascale :)


Bonne journée Gros Bizoos

Un macaron, une glace, trois chocolatines 22/12/2012 14:03



comment as tu su? Tu m'as envoyé le petit mot le jour même où j'ai eu les résultats. Tu dois avoir un don ! Bisous



Stef de Fla 20/12/2012 21:37

C'est une belle réussite!

Un macaron, une glace, trois chocolatines 22/12/2012 14:02



Merci ! Je suis encore toute émue. Tu imagines que je n'y croyai pas?



la poêle qui rit 28/11/2012 09:42


J'approuve...c'est pas valorisant de créer une recette pour laquelle on met tout son coeur, et de n'avoir aucun écho

Un macaron, une glace, trois chocolatines 29/11/2012 21:08



On verra bien. Je n'ai pas osé en parler à Mamina quand je l'ai eu au tel tout à l'heure. Mais bon, c'est au chef de choisir la recette qui lui a plu



la poêle qui rit 26/11/2012 19:14


Génial !
Tu es la reine du riz au lait....et des glaçons

Un macaron, une glace, trois chocolatines 27/11/2012 23:30



Ben je sais pas. Stéphane Jego est bien mystérieux. On ne connait toujours pas la recette qu'il a préférée. Bon, ce n'est pas grave. Moi, j'ai adoré CE riz au lait et toute la famille aussi !



gridelle 10/10/2012 19:05


tu connais mon problème avec le riz au lait, hein!!!??? dis !!!!

Un macaron, une glace, trois chocolatines 11/10/2012 13:44



Noooooon, je vois paaaaas....ma pauvre, je suis désolée. En plus, je te fais saliver ! Tu veux vraiment pas que je t'en envoie pour Noël?



Liliane 10/10/2012 12:07


Cela me parait pas mal ta recette, je ne suis pas riz sucré mais je suis tenté de faire la surprise à mes hommes , ils sont gourmands !!

Un macaron, une glace, trois chocolatines 11/10/2012 13:45



Moi non plus, je ne suis pas riz sucré mais là, franchement, tip top ! Pas pour autant que j'en mangerai tous les jours mais là, c'est LE riz au lait ! Celui qui est ma référence culinaire
maintenant !