Gigot d'agneau "à la cuiller"

Publié le par Docteur Chocolatine

L'agneau s'invite souvent sur nos tables de Pâques. Cette recette d'agneau à la cuiller s'est transmise un peu par le bouche à oreille de blogueuses et l'idée de ne faire "que" plonger un délicieux gigot dans une bonne cocotte un temps très long m'a plutôt plu.

Cette cocotte là est un cadeau de mariage et j'avoue être très heureuse d'elle car elle m'a beaucoup servi. A mon avis, dans quelques dizaines d'années encore, elle sera toujours dans mes placards, ressortie pour les grandes occasions et surtout les grandes tablées.

Pour Pâques, je préfère des recettes simples surtout quand je reçois du monde. Ainsi, je profite de ma famille et des mes amis. J'ai presque l'impression de mettre les pieds sous la table.

Pas besoin de me lever tôt pour préparer l'agneau, celui-ci cuit tout doucement durant toute la nuit et le matin de Pâques. C'est vraiment une recette idéale quand nous sommes nombreux.

Je vous souhaite un doux week-end. Ce soir, la famille Chocolatine est en vacances et en est ra-vie!

Gigot d'agneau "à la cuiller"
Pour 10 personnes
Préparation: 10 minutes
Cuisson: 14 à 17h - à commencer la veille
1 gigot d'agneau
2 oignons
2 échalotes
3 carottes
2L de bouillon
sel, poivre
 
Sortez le gigot du frigo une heure avant pour qu'il soit à température ambiante. Enduisez le d'huile d'olive comme de la crème solaire et massez de façon à bien détendre les fibres. Oui, vous avez bien lu: vous massez votre viande. C'est un truc d'Arthur Le Caisne, auteur d'un merveilleux livre sur la viande.
 
Dans une grande cocotte,  faîtes le revenir 5 minutes à feu vif de manière à le dorer sur toutes les faces. Enlevez l'agneau de la cocotte puis faîtes revenir les oignons, les échalotes et les carottes jusqu'à ce qu'elles soient fondantes. Ajoutez 25 cl de vin blanc, le gigot et mouillez à mi-hauteur de bouillon.
Couvrez la cocotte et enfournez à 120°C toute la nuit et...allez vous coucher!
 
Le lendemain, réchauffez tranquillement à 100°C jusqu'au moment du repas.
 
En fait, c'est plutôt 17h que 14h au four mais bon, c'est le principe ...L'agneau se détache tout seul de l'os et se sert "à la cuiller"

Bon, ok, après, il faut un peu d'huile de coude pour nettoyer la cocotte. Allez, ça fait les muscles en plus :-)

 

Commenter cet article

C
Hello Doc' Choc' :)
Peut-on remplacer le gigot par des souris d'agneau ? Nous ne serons que 3,5 (ma fille n'en mangeant probablement pas)
Le temps de cuisson est-il le même ? Ou je fais comme dans l'une de vos recettes de souris, je cuis 4h la veille, nuit au frais puis re cuis 1h ?
Merci beaucoup ! Vos recettes ont l'air succulentes...
Répondre
D
Oui tout à fait: 4h la veille et 1 h le lendemain. Ca suffira...le gigot met beaucoup plus de temps. Joyeuses Pâques à vous, Claire!
J
Coucou! J'aimerais faire cette recette mais je n'ose pas aller me coucher avec le four allumé, ça m'angoisse trop. Est-ce que tu penses qu'il est possible de cuire en deux fois ? Merci :-) ton blog est top!
Répondre
D
Oui tu peux. Bises :-)
G
cette cuisson doit être parfaite pour le gigot. je suis comme toi j'aime ce genre de recette simple quand je reçois, et en plus c'est excellent
Répondre
D
C'est vrai! Un agneau longuement mijoté, je crois que c'est le mieux. Cette année, j'espère pouvoir faire tropical. Bisous
L
Cette recette est tout à fait à mon gout je connaissais le gigit de 7 heures mais celui ci me séduit encore plus. Merci pour ce partage
Répondre
D
Oui, il est encore plus tendre, je trouve. Bisous
L
Cette recette est tout à fait à mon gout je connaissais le gigit de 7 heures mais celui ci me séduit encore plus. Merci pour ce partage
Répondre